Cuba, premier pays à éliminer la transmission mère-enfant du VIH

Par , publié le | modifié le
International Photo d'illustration. Une femme enceinte.
Photo d'illustration. Une femme enceinte.

D'après l'Organisation mondiale de la santé, Cuba est devenu le premier pays à éliminer al transmission du virus du Sida entre la mère et son enfant. C'est l'OMS qui a informé de cette avancée majeure.

L'information émane de la très sérieuse Organisation mondiale de la santé (OMS). L'île de Cuba a fait un pas majeur en matière de lutte contre le Sida, en éliminant sa transmission mais aussi celle de la syphilis, de la mère à l'enfant.

Cuba : une avancée en terme de santé publique

Margaret Chan, la directrice générale de l'OMS, n'a pas caché sa satisfaction, et a déclaré : "Eliminer la transmission d'un virus est l'un des plus grands accomplissements en matière de santé publique (...) C'est une victoire majeure dans notre longue lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et les infections transmises sexuellement, ainsi qu'un pas important vers l'objectif d'une génération sans sida".
http://www.dailymotion.com/video/x2w9ctq_tv5monde-a-cuba-c-est-la-fin-de-la-transmission-du-sida-entre-une-mere-et-son-enfant_news

Autre voix à s'exprimer sur cette annonce, celle de Carissa Etienne, pour l'Organisation panaméricaine de la santé. Selon elle, Cuba prouve "qu'un accès universel à une couverture médicale et aux soins est possible et est en fait la clé du succès même contre des défis aussi immenses que le sida". 

De moins en moins d'enfants séropositifs dans le monde

A travers le monde, en une année, on estime qu'entre 1 million et 1,4 millions de femmes débutent une grossesse alors qu'elles sont séropositives. Avec un risque oscillant entre 15 et 45%, de transmettre le virus au foetus et ce, si aucun traitement anti-rétroviral n'est pris. Même en allaitant le bébé.

Mais un certain espoir est permis : depuis 2009, le nombre d'enfants nés porteurs du virus a considérablement diminué (de 40%), de 400.000 à 240.000 cas. La majeure partie d'entre eux sont à déplorer an Afrique sub-saharienne.

Crédits photos : VGstockstudio/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus