Vieillissement du cerveau : une découverte surprenante

Par , publié le
Santé
Illustration. Les connections dans le cerveau humain.

Un cocktail de compléments alimentaires pourrait bientôt stopper la progression de maladies telles qu'Alzheimer, Parkinson ou encore la sclérose en plaques.

"La découverte est spectaculaire", s'exclame Jennifer Lemon du Département de Biologie de l’Université McMaster au Canada. Son équipe a en effet mis au point un "simple" cocktail composé de nombreux compléments alimentaires qui a été testé pendant plusieurs années sur des souris.

Prévenir le vieillissement du cerveau avec des compléments aimentaires

"Notre espoir est que ce cocktail de suppléments alimentaires puisse combattre de très graves maladies et améliorer la qualité de vie des malades", poursuit la chercheuse. Mais quelles maladies sont visées ? Rien de moins que celles d'Alzheimer, Parkinson, entre autres.

Mais que contient ce cocktail ? La formule mise au point en 2000 semble simple sur le papier, puisque nous avons ici affaire à des vitamines B, C, D. Et ce n'est pas tout, puisqu'acide folique, huile de foie de morue, extraits de verts entre autres, entrent dans sa composition.

Des résultats surprenants sur les souris

Pour leurs recherches, des souris ayant perdu une majorité de cellules du cerveau ont bénéficié de cette recette miracle. Résultat ? "Un arrêt de la perte de neurones et du déclin cognitif", relaie Slate.fr. Capacités visuelles, odorat se sont ainsi vus améliorés, ainsi que certaines capacités motrices. Les années suivantes, d'autres générations d'animaux ont reçu le même traitement, avec les mêmes résultats positifs.

Vous l'aurez deviné, la prochaine étape va devoir concerner les humains, car "Les souris sont sujettes au même mécanisme cellulaire neuro dégénératif que les humains". Des tests devraient être menés d'ici à 2018. Pour Jennifer Lemon, l'objectif est simple : "Notre espoir est que ce cocktail de suppléments alimentaires puisse combattre de très graves maladies et améliorer la qualité de vie des malades".

Crédits photos : Alex Mit/Shutterstock

Partager cet article