Victime de chantage sexuel sur Skype, un adolescent se suicide

Par , publié le | modifié le
France

Un jeune homme s'est donné la mort à Castelsarrasin. Il était victime de chantage suite à une vidéo érotique qu'il avait réalisé sur Skype. Pris de panique suite au chantage, il s'est planté un couteau dans le coeur. La police enquête pour retrouver le maître chanteur.

Un jeune homme de 18 ans s’est suicidé jeudi 4 juin à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne). Attendu pour venir manger vers 20 heures, Quentin est retrouvé dans sa chambre un couteau en plein cœur. Le jeune homme est déclaré mort peu après l’arrivée des secours. En fouillant son ordinateur qui est resté allumé, les policiers découvrent qu’il avait auparavant été victime de chantage sur Skype.

Grâce à la fenêtre de conversation restée ouverte, les enquêteurs découvrent que le jeune homme s’était exhibé devant son interlocutrice. Celle-ci l’avait ensuite menacé de diffuser cet enregistrement sur les réseaux sociaux s’il ne s’acquittait pas d’une certaine somme d’argent. Préférant éviter que les menaces soient mises à exécution, Quentin a préféré se donner la mort.

Le chantage sur Skype est très courant

Pour les membres de sa famille, Quentin n’avait rien du jeune homme aux pensées suicidaires. Décrit comme brillant élève, il avait pour ambition de faire sa vie avec sa petite amie. Un scénario complètement inimaginable pour ses proches : « J'ai subi un très grand choc. Je ne m'attendais vraiment pas à ce genre de choses, c'est une horrible découverte » explique un proche de la famille.

Le chantage sur Skype est monnaie courante. Des jeunes femmes menacent leurs interlocuteurs de balancer leurs vidéos intimes contre une certaine somme d’argent. Des hommes sont très souvent au bout de cette manipulation et espèrent soutirer quelques sommes d’argents. En réalité, les dites vidéos sont très rarement diffusées.

Un drame similaire en 2012 à Brest

Le suicide de Quentin rappelle un autre drame dans des conditions similaires. Un jeune homme de 18 ans qui s’était dénudé en ligne, s’est donné la mort après avoir été la victime d’un chantage. Là encore, une jeune femme lui réclamait 200 euros. Le jeune homme avait été retrouvé pendu avec un SMS d’adieu. L’adresse IP du maitre chanteur, venait de Côte d’Ivoire.

Partager cet article