Val-de-Marne : l'incendie d'une maison de retraite tue une résidente

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.
Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.

Dimanche soir, un incendie s'est déclaré dans une maison de retraite du Val-de-Marne, tuant une résidente et blessant trois autres personnes plus un pompier. Le feu a pu être éteint plus tard dans la soirée.

Le drame, survenu dimanche soir dans la commune de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), ne semble pas encore s'expliquer. Un incendie observé dans une maison de retraite a fait un mort, une résidente de l'établissement, ainsi que trois blessés.

Les pompiers ont été appelés sur les lieux qu'ils ont rejoints aux alentours de 22h00. Comme semble l'évoquer 20minutes.fr, le feu a possiblement pris dans une chambre localisée au troisième et ultime étage de la maison de retraite. Le lieutenant-colonel Gabriel Plus, appartenant aux sapeurs-pompiers de Paris, a précisé que les flammes se sont propagées dans le couloir.

Incendie d'une maison de retraite : une morte et quatre blessés

Toujours selon le lieutenant-colonel Plus, l'incendie a pu être éteint en fin de soirée, aux environs de 23h30, et les soldats du feu d'avoir au passage "procédé à 14 sauvetages". Et d'ajouter que "malheureusement, on a retrouvé une femme décédée dans la chambre". Les trois blessés sont également pensionnaires de l'établissement, et un pompier d'avoir également été touché lors de son intervention. Ces quatre victimes sont, nous dit-on, légèrement intoxiquées.

Les condoléances du ministre de l'Intérieur

Par voie de communiqué, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a réagi à cette tragédie en adressant ses sincères condoléances à la famille ainsi qu'aux proches de la défunte, dont l'âge ne semble pas avoir été indiqué. M. Cazeneuve a de même rendu hommage aux 55 pompiers mobilisés pour cette intervention et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Une enquête a été lancée afin que soient établies les circonstances exactes des faits. Il s'agit du second drame touchant, en l'espace de quelques jours à peine, une maison de retraite. Dans un contexte différent, un sexagénaire a ainsi été battu à mort samedi soir dans l'Aude devant l'établissement où il résidait. Son meurtrier présumé a depuis été interpellé, placé en cellule de dégrisement et entendu sous le régime de la garde à vue.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus