Vaccin contre la pneumonie : trop cher pour MSF

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. Une seringue.
Photo d'illustration. Une seringue.

En ce jeudi, l'ONGI Médecins Sans Frontières dénonce dans une pétition le prix trop élevé du vaccin contre la pneumonie. En appelant dans le même temps les internautes à se mobiliser pour contraindre les laboratoires concernés à réduire les tarifs pratiqués.

Dans certains pays du monde, le vaccin contre la pneumonie est proposé à un prix élevé. Bien trop élevé pour certains jeunes patients, qui succombent ainsi à la maladie alors que ce vaccin aurait pu les maintenir en vie. Dans une pétition diffusée depuis ce jeudi, l'ONGI Médecins Sans Frontières dénonce cette situation et appelle à la mobilisation de tout un chacun pour l'inverser.

La page comporte un texte adressé aux PDG des laboratoires Pfizer et GSK, respectivement Ian Read et Andrew Witty : "Un enfant meurt d‘une pneumonie toutes les 35 secondes. Vos laboratoires, Pfizer & GSK, produisent des vaccins efficaces contre la pneumonie, mais 75% des enfants du monde n’y ont pas accès, à cause notamment de leur prix élevé."

MSF demande à abaisser le prix du vaccin contre la pneumonie à 5 dollars par enfant

Et de poursuivre : "Pfizer et GSK ont déjà vendu des vaccins contre la pneumonie pour plus de 28 milliards de dollars à travers le monde. Nous vous demandons aujourd’hui de baisser le prix du vaccin à 5 dollars par enfants dans les pays en développement et pour les organisations humanitaires. Il est temps de donner à tous les pays la chance de protéger la vie de leurs enfants."

De nouveaux vaccins "complexes à fabriquer" et impliquant des "investissements conséquents" pour GSK

Citée par Le Figaro, la responsable MSF de la campagne d'accès aux médicaments Nathalie Ernoult indique que "des progrès ont été faits en matière de vaccination, mais [que] la durabilité de ces avancées est en danger". En ajoutant que "la pneumonie est l'une des premières causes de mortalité chez les enfants, or elle est évitable par la vaccination. Nous faisons un focus sur le pneumocoque, mais il est symptomatique du fonctionnement global du système." Et GSK de se défendre face à cette hausse contestée du prix des nouveaux vaccins en déclarant que nombre de ces derniers "sont complexes à fabriquer et requièrent des investissements conséquents. Notre vaccin antipneumococcique est l'un des plus complexes que nous ayons jamais fabriqués, essentiellement parce qu'il combine 10 vaccins en un seul."

Crédits photos : MorgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus