Une nouvelle planète découverte au fin fond de notre système solaire

Par , publié le
Sciences Les reliefs de Pluton.
Les reliefs de Pluton.

Une nouvelle planète naine baptisée V774104 a été découverte par une équipe d’astronomes. L’objet est le plus éloigné du soleil appartenant au système solaire et cache encore de nombreux secrets.

Lorsque l’on nous demande de réciter les planètes du système solaire, on s’attarde surtout sur les huit planètes que l’on nous demande d’apprendre à l’école ! Mais il faut savoir que de nombreuses planètes naines, qui ne peuvent pas être considérées comme des planètes à part entière à cause de leur taille, sillonnent le système solaire.

Si pour le moment, cinq planètes naines sont officiellement reconnues (Cérès, Pluton, Hauméa, Makémaké et Éris), une sixième vient d’être découverte. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle se trouve bien loin de nous !

La planète naine la plus éloignée du soleil à ce jour

Les astronomes à l’origine de cette découverte ont profité de la conférence American Astronomical Society de Washington pour nous faire découvrir cette nouvelle planète naine. Ue découverte effectuée grâce au télescope Subaru situé au Japon (rien à voir avec la marque de voiture éponyme).

Sobrement baptisé V774104, l’objet mesure 500 à 1000 kilomètres de large et se situe à 15,4 milliards de kilomètres du soleil. C’est d’ailleurs ce qui fait sa spécificité, car cela fait de V774104 la planète du système solaire le plus éloigné du soleil jamais découverte par l’homme. (la précédente était Éris située à 14,6 milliards de kilomètres).

V774104 a encore de nombreux secrets

À titre de comparaison, sachez que Pluton est situé 3 fois plus proche du soleil que V774104. À cause de cet éloignement, il reste beaucoup de travail aux scientifiques pour percer les secrets de V774104.

Il faudra plusieurs mois aux astronomes pour identifier l’orbite exacte de cette planète naine et ainsi savoir si elle évolue vraiment dans le système solaire. Un détail qui a son importance, car les chercheurs pourraient alors découvrir que l’orbite de l’objet est influencée par une planète inconnue jusqu’alors.

Crédits photos : NASA/JHU APL/SwRI

Partager cet article

Pour en savoir plus