Une maman cultive les bactéries des mains de son fils pour l'inciter à se laver les mains

Par , publié le | modifié le
Santé Les bactéries prélevées sur les mains d'un enfant de 8 ans
Les bactéries prélevées sur les mains d'un enfant de 8 ans

Une maman a décidé de cultiver les bactéries prélevées sur les mains de son fils de 8 ans. Le résultat posté sur la toile est fascinant. La démarche étant sensée éduquer l'enfant et lui faire prendre conscience de l'importance du lavage des mains.

Parmi les gestes de santé de base que l’on oublie bien souvent, le lavage des mains arrive en bonne place. Un geste pour simple et qui ne prend pas beaucoup de temps et qui, s’il était généralisé, permettrait de réduire considérablement la propagation de certaines infections comme la grippe ou la gastro-entérite.

Une maman américaine, biologiste de surcroît, a mené une petite expérience qui devrait vous faire prendre conscience de l’importance de ce geste d’hygiène élémentaire.

Elle cultive les bactéries prélevées sur les mains de son fils

Tasha Sturm, biologiste de Cabrillo College en Californie, s’est donc amusée à cultiver en laboratoire les bactéries récupérées sur les mains de son fils. Lors du prélèvement, ce dernier revenait simplement d’une simple partie de jeu à l’extérieur comme peut le faire tout jeune garçon de huit ans.

La maman a ensuite demandé à son enfant de poser sa main droite sur une plaque stérile qui a ensuite été placée pendant une journée dans un incubateur à une température de 37 degrés. Le résultat de ce bouillon de culture miniature est assez éloquent.

Une sculpture de bactéries inoffensives

La photographie du résultat 24 heures après le prélèvement et postée sur le site Imgur est d’une beauté aussi fascinante qu’inquiétante. La plaque stérile s’est parée d’une empreinte faite de bactéries aux couleurs diverses épousant parfaitement la forme de la main du jeune garçon.

Rassurez-vous cependant, la plupart de ces bactéries sont inoffensives et même nécessaires au bon équilibre de la peau. Seul un germe présent en grande quantité dans le sol extérieur ne fait pas partie de la flore bactériologique normale. Tout comme ce point blanc qui semble s’être développé hors de l’empreinte et qui est de nature inconnue.

Quoi qu’il en soit, Tasha Sturm aura un souvenir plutôt original de son fiston à accrocher sur son frigo !

Crédits photos : Tasha Sturm / Imgur

Partager cet article