Une femme battue se filme pour dénoncer la violence conjugale

Par , publié le | modifié le
Actualité Emma Violence conjugale

Une jeune femme irlandaise a pris son courage à deux mains. Dans une vidéo émouvante postée sur YouTube, elle dénonce, avec un oeil au beurre noir et le visage tuméfié, la violence conjugale de son compagnon. Plus de 5 millions de vues pour cette vidéos en 24 heures.

Emma a pris son courage à deux mains. Elle a pourtant longtemps hésité, mais elle raconte d'une voix tremblante : "Bonjour, je m'appelle Emma, Emma Murphy (...) j'ai ressenti le besoin de faire ça pour mes deux enfants et pour moi, pour toutes les autres femmes"

Cette jeune irlandaise, vivant à Dublin, et mère de deux enfants, a posté une vidéo sur son compte Facebook pour dénoncer la violence conjugale. Elle raconte, avec un oeil au beurre noir que son compagnon l'a, à plusieurs reprises, frappée. La vidéo, postée le 6 juillet, a déjà été vue plus de 5 millions de fois en 24 heures.

Emma Murphy : "il était l'amour de ma vie"

La jeune femme explique que son compagnon l'a trompée il y un an. "J'ai appris ça en juin 2014 mais il a nié. Elle (Ndlr : sa maîtresse) m'a contactée en novembre pour me dire qu'elle était enceinte. Avec tout ce stress, j'ai accouché prématurément, mon monde était chamboulé." Elle poursuit son récit  : "Je l'aimais tellement que j'ai tenté de lui pardonner et je lui ai donné une autre chance en retournant avec. Malheureusement, j'ai découvert qu'il m'avait à nouveau trompée. (...) Et depuis un an et demi, il me dit que je suis paranoïaque, une psychopathe, que je suis folle et que mon insécurité va me tuer. J'ai enfin réalisé que non, ce n'est pas acceptable. De me dire que je suis folle, c'est de la torture mentale."

Une vidéo pour dénoncer toutes les formes de violences conjugales

"Ce n'est pas acceptable. Aucun homme ne devrait frapper une femme, aucun homme ne devrait lever la main sur une femme. Ce n'est qu'aujourd'hui que je comprends ça", ajoute-t-elle. J'ai réfléchi longtemps avant de poster cette vidéo, c'est très difficile pour moi mais j'ai fait ce qu'il fallait faire. Si vous ou quelqu'un que vous connaissez est dans une situation similaire, s'il vous plaît, partagez cette vidéo pour redonner confiance aux femmes du monde, la violence n'est PAS une réponse."

D'après le quotidien Herald qui a relayé la vidéo, la police mène une enquête sur cette affaire. Son compagnon, depuis la diffusion de la vidéo se serait barricadé chez lui.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article