Tours : il blesse sa fille en voulant tirer à la carabine sur des jeunes

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Photo d'illustration. Deux policiers à vélo à Paris.
Photo d'illustration. Deux policiers à vélo à Paris.

Dimanche matin à la sortie d'une discothèque de Tours, un homme alcoolisé a voulu tirer à la carabine sur des jeunes. Et d'avoir finalement gravement blessé sa fille au coude.

Les faits se sont produits dimanche, à l'aube, à la sortie de la discothèque Le Pym's située avenue Grammont à Tours. Il est 6h30 passées lorsque les forces de l'ordre reçoivent l'information que plusieurs coups de feu auraient été tirés non loin de l'établissement.

Il s'avèrera que c'est un homme, à l'âge non communiqué, qui a voulu tirer sur des jeunes à l'aide de sa carabine, leur reprochant ainsi de faire trop de bruit. On imagine par conséquent que l'individu se trouvait alors chez lui ou dans les environs et non dans la boîte de nuit.

Une fille gravement blessée au coude par son père ivre

C'est effectivement le cadre que nous décrivent nos confrères de France Bleu, en indiquant en effet que la fille de l'homme, présente dans l'appartement familial, s'est interposée pour empêcher son père d'être l'auteur d'un possible drame. Un coup est cependant parti.

La fille, dont on ignore elle aussi l'âge, a été gravement blessée au coude. Si ses jours ne sont pas en danger, elle a néanmoins reçu 100 jours d'ITT (Incapacité temporaire de travail), soient plus de trois mois visiblement nécessaires pour que la partie de son bras retrouve une pleine fonctionnalité ou du moins satisfaisante.

Des armes saisies au domicile familial

Quant à son père, interpellé par la police en état d'ivresse avec presque 3,5 grammes d'alcool dans le sang, il a été placé sans délai en garde à vue. Les autorités ont également procédé à la perquisition de son domicile, et d'y avoir découvert et saisi un certain nombre d'armes.

Il est désormais attendu que ce père de famille soit prochainement convoqué au tribunal correctionnel de Tours pour être fixé sur son sort. Poursuivi pour blessures involontaires, l'homme risque une peine d'emprisonnement et une lourde amende comme le prévoit la loi dans la situation de coups et blessures portés sur autrui.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article