The Dark Knight Rises satisfait toutes les attentes

Par , publié le
Cinéma The Dark Knight Rises
The Dark Knight Rises

The Dark Knight Rises est le dernier volet de la saga Batman. Christopher Nolan propose un chef d’œuvre qui comble toutes les attentes et les rêves du spectateur.

Batman, le chevalier noir revient dans The Dark Knight Rise pour une ultime apparition dans Gotham City. À la fin du second épisode, la chauve-souris est pourchassée, traquée par des hordes de policiers dans toute la ville. Il avait choisi cette voie pour protéger l’image du procureur Harvey Dent transformé en Double Face à cause de Joker. Batman est l’ennemi public n°1, mais Gotham pourrait bien avoir encore besoin de ses services. Nolan transporte le spectateur huit ans après la fin tragique de l’ancien procureur. La ville a retrouvé une certaine sérénité, mais Gordon tente de démanteler un nouveau complot.

Le commissaire tente de joindre Batman, qui s’est enfermé comme un ermite dans son manoir accompagné d’Alfred. Il va sortir de cette nouvelle vie, sa curiosité le pousse a partir à la découverte de Catwoman. Cette dernière lui vole son empreinte, son monde s’effondre et Batman reprend du service. Bane est également de retour, il est l’un des seuls à connaitre la véritable identité de Bruce Wayne. Il devient une menace et le choc des Titans aura lieu, créant un chaos incroyable.

Un Batman qui réalise tous les rêves

Ce troisième volet est un chef d’œuvre, Nolan a su transporter le spectateur dans une atmosphère dynamique et haletante. La séquence d’introduction propose d’ores et déjà une course contre la monte. La vue aérienne est osée et surtout originale, un concept à faire pâlir le grand James Bond. En quelques minutes, le spectateur a le droit à un condensé de merveilles. The Dark Knight Rises s’articule autour des combats, des explosions, des effondrements, Batman n’aura pas une minute pour lui comme l’explique Lefigaro.

Une œuvre époustouflante

The Dark Knight Rises n’est pas seulement un film, c’est une fresque où chacune des pièces s’emboite parfaitement pour répondre à toutes les questions. Le spectateur peut découvrir une narration captivante accompagnée d’une touche de réalisme avec des thématiques comme la crise financière ou le terrorisme. Une image restera graver, elle a été vue à maintes reprises dans les bandes annonces, pourtant la scène du stade de Gotham City est à couper le souffle. Les joueurs continuent leur course sur un terrain qui s’écroule au fur et à mesure de leur avancée. Un seul homme s’en sort et peut contempler la scène, il porte un maillot qui s’est retrouvé au centre d’une polémique. Beaucoup de fans pensent y voir un indice sur la présence de Robin.

En France pour admirer et surtout savourer chaque minute de ce film, il faudra attendre le 25 juillet. Ces quelques jours vont paraitre comme une éternité.

La dernière bande-annonce :

Partager cet article

Pour en savoir plus