Système solaire : découverte d'une nouvelle planète naine

Par , publié le
Sciences Illsutration. Une collection d'étoiles.
Illsutration. Une collection d'étoiles.

Une nouvelle planète naine a été découverte au sein de notre système solaire. Localisée au-delà de Pluton, elle apparaît au minimum deux fois plus éloignée du soleil que ne l'est Neptune.

2015 RR245 est son nom provisoire et sa découverte à mettre au crédit d'une équipe d'astronomes. Le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) français vient ainsi d'annoncer l'existence, au sein de notre système solaire, d'une nouvelle planète naine dont le diamètre est estimé à quelque 700 kilomètres.

Et d'avoir été localisée au-delà de Pluton. Son statut de planète naine lui a été conféré par le Minor Planet Center (MPC), de l'Union astronomique internationale (UAI). Cité par nos confrères du Figaro, l'un de ces astronomes, le chercheur au CNRS Jean-Marc Petit, indique que cette planète "se trouve actuellement à 9,7 milliards de kilomètres du Soleil mais son orbite est très elliptique et elle peut s'éloigner jusqu'à 19 milliards de kilomètres" de notre étoile.

Planète naine : "2015 RR245", nouvelle composante du système solaire

Loin d'être apparue soudaine, cette découverte découle d'observations remontant en septembre et effectuées via le télescope Canada-France-Hawaii (CFHT) installé sur le Mauna Kea (Hawaii). Des analyses opérées dans le cadre du programme international "Origine du Système Solaire Externe" (OSSOS).

Et c'est en février dernier que la planète naine a été repérée par la première fois par  l'astronome canadien John Kavelaars au travers des clichés du programme. Dans un communiqué du CFHT, sa collègue Michele Bannister, de l'Université de Victoria (Colombie-Britannique), explique qu'"il était là sur l'écran, ce point de lumière se déplaçant si lentement qu'il devait être au moins deux fois plus loin du Soleil que de Neptune".

Une rotation solaire infiniment plus longue que la Terre

Ajoutons qu'il faut 700 ans à 2015 RR245 pour effectuer une rotation complète du soleil, une éternité comparée aux 365,25 jours nécessaires à la Terre pour faire le tour de l'astre brûlant. Enfin, si Pluton, autre planète naine, reçoit la lumière du soleil en sept heures, 2015 RR245 doit quant à elle patienter plus de seize heures pour être ainsi éclairée.

Crédits photos : NASA/JPL-Caltech/2MASS

Partager cet article

Pour en savoir plus