Syrie : Le "dernier clown d'Alep" tué dans un raid aérien

Par , publié le | modifié le
Actualité
Un quartier d'Alep détruit par des bombardements, le 8 novembre 2016 en Syrie

Anas al-Basha, « le dernier clown d’Alep », a été tué à Alep mardi lors d’une frappe aérienne.

On le surnommait « le dernier clown d’Alep », car malgré la guerre, sa mission était de faire rire les enfants de la ville syrienne ravagée par les bombes. Selon l’agence Associated Press, Anas el-Bachaasha, 24 ans, a été tué ce mardi 29 novembre lors d’un raid aérien.

Le clown d’Alep meurt sous les bombes

Dans les rues dévastées d’Alep, on ne pouvait pas le manquer. Nez et bouche maquillées en rouge, perruque orange fluo sur la tête, Anas al-Basha n’avait qu’une volonté, apporter du rire et surtout un peu de répit aux enfants d’Alep, chez qui la guerre fait désormais partie du quotidien.

Le clown a été tué mardi dans une frappe aérienne qui s’est abattue sur le quartier de Mashhad lors d’un combat entre les rebelles et les forces loyales au régime de Bachar el-Assad.

L’association “Children of Syria” en deuil

Anas el-Bacha dirigeait l’association « Space for Hope », un centre bénévole consacré à l’aide et au soutien de douze écoles. Il travaillait avec plus de 365 enfants dans l’est d’Alep. L’association Children of Syria lui a rendu hommage sur sa page Facebook, évoquant un « un bon clown » avec qui « les enfants souriaient et plaisantaient. »

Anas el-Bacha s’était marié il y a deux mois. Sa femme, elle aussi restée en Syrie, est toujours vivante. La mort du « dernier clown d’Alep » ne fait que plonger encore un peu plus la ville syrienne et de ses habitants, premières victimes de la guerre qui fait rage dans la zone.

Crédits photos : © AFP/Archives GEORGES OURFALIAN

Partager cet article

Pour en savoir plus