La statue de la Place de la République nettoyée des hommages post-attentats

Par , publié le
France Photo prise le 15 novembre 2015 d'un mémorial installé sur la place de la République à Paris en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre
Photo prise le 15 novembre 2015 d'un mémorial installé sur la place de la République à Paris en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre

La Ville de Paris a commencé lundi une grande opération de nettoyage de la statue située au centre de la place de la République pour effacer les hommages aux victimes des attaques terrorristes.

Le lieu est devenu le symbole des rassemblements post attentat depuis l’attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo. La statue de la place de la République et son piédestal vont faire peau neuve à l’occasion d’une opération de nettoyage visant à effacer les traces des hommages aux victimes des attaques terroristes. Des hommages qui ne seront pas détruits pour autant.

Accès interdit à la statue de la République

Selon un communiqué de Bruno Juilliard, premier adjoint de la maire de Paris Anne Hidalgo interrogé par le journal Le Monde, les accès à la statue ont été barrés par des grillages afin de permettre l’intervention des équipes de nettoyage. L’accès au monument sera interdit jusqu’au 11 août.

Tous les hommages seront enlevés afin de « rendre à cette statue et à son socle imposant un caractère normal [...] c’est un très beau socle aujourd’hui très peu visible et assez abîmé » précise Bruno Julliard. Il faudra également faire le tri avec les messages inscrits lors des rassemblements Nuit Debout.

Travail d’archive

Bien entendu, tout ne sera pas jeté à la poubelle. Comme pour tous les autres lieux d’hommages depuis les attentats les archivistes de la ville de Paris vont sélectionner les objets relatifs aux attentats pour en garder une trace dans les archives de la ville. Les tags ou affiches collés sur le socle seront pris en photo avant d’être nettoyés par « hydrogommage » avec de l’eau. Les fleurs ne pourront bien entendu pas être conservées.

À moyen terme, les hommages les plus significatifs seront exposés au musée Carnavalet, le musée de l’histoire de la ville de Paris.

Crédits photos : © AFP/Archives FRANCK FIFE

Partager cet article

Pour en savoir plus