La station spatiale chinoise pourrait s'écraser sur Terre en 2017

Par , publié le
Sciences La station orbitale Tiangong-1.
La station orbitale Tiangong-1.

Tiangong-1, la station orbitale chinoise, a terminé sa mission. Devenue peut-être hors de contrôle, elle s'écraserait en 2017 mais si l'agence spatiale chinoise assure que seuls des petits débris retomberont, certains spécialistes sont plus suspicieux.

C'est certain, le "Palais céleste" (traduction française de Tiangong) a "complètement achevé sa mission historique" il y a de cela 6 mois, a annoncé la directrice du bureau de l’ingénierie spatiale chinoise.

Mais la station orbitale serait également devenue hors contrôle, les experts estimant que l'imprécision concernant la date et l'endroit du retour de Tiangong-1 sur Terre l'année prochaine est douteuse.

Quand Tiangong-1 va-t-elle "atterrir" ?

La responsable chinoise affirme que "Sur la base de nos calculs et analyses, la plupart des parties du laboratoire spatial vont brûler pendant leur chute dans l’atmosphère". C'est lors du second semestre 2017, annonce Wu Ping, que l'événement se produira. Relativement peu précis, n'est-ce pas ? En tout cas, les autorités estiment "improbable" que des grosses pièces de la station occasionnent des dégâts au sol.

Mais au quotidien The Guardian, l’astrophysicien Jonathan McDowell et Thomas Dorman, qui surveille les satellites en amateur, ont déclaré que le pays a bel et bien "perdu le contrôle" de l'engin de près de 9 tonnes. Le premier ajoute que "des morceaux de cent kilos ou plus" seraient susceptibles de tomber sur Terre.

Et où ?

En revanche, un autre expert se veut plus rassurant car il remarque l'altitude (370 kilomètres) du laboratoire spatial est stable. Les autorités chinoises rappellent quant à elles que "si nécessaire, elle publiera à l’international un avertissement pour sa chute".

Quant au lieu d'un éventuel écrasement, il est impossible à l'heure actuelle de l'estimer.

Crédits photos : Capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus