Le sport réduit les effets néfastes du stress

Par , publié le
Santé
Photo d'illustration. Une femme stressée devant son ordinateur.

Alors que les personnes stressées ont tendance à délaisser le sport, la pratique d’une activité physique régulière permettrait de lutter contre les effets du stress sur le système cardio-vasculaire.

Rien de tel qu’un petit footing pour lutter contre les effets du burn-out. Selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Medicine and Science in Sports and Exercise, la pratique d’une activité physique régulière permettrait de lutter contre les effets néfastes du stress sur le corps.

Sport et stress intimement liés

La recherche a été menée en collaboration par les chercheurs de l’Université de Bâle en Suisse et de l’Université de Sahlgrenska de Göteborg en Suède. Pour les besoins de leurs travaux, ces derniers ont étudié de près la santé de 200 salariés âgés de 39 ans en moyenne.

Ils se sont particulièrement penchés sur certains facteurs de risques liés à des pathologies cardiovasculaires tels que la pression artérielle, l’indice de masse corporelle ou encore le taux de cholestérol et de triglycérides. Dans le même temps, ils se sont penchés sur le niveau de stress ressenti par les participants à l’étude. Le résultat est sans appel puisque les scientifiques ont trouvé pour la première fois une relation entre la perception subjective du stress, les risques cardio-vasculaires et la pratique régulière d’un sport.

Le sport limite les effeets néfastes du stress

Parmi les employés ressentent du stress, les scientifiques ont par exemple remarqué que le taux de mauvais cholestérol était plus élevé chez les personnes stressées ayant un niveau de condition physique faible. Un taux bien moins élevé chez les personnes qui pratiquent un sport. Cette différence est beaucoup moins marquée lorsque le niveau de stress ressenti est bas.

Selon les chercheurs, ces résultats sont importants, car ils permettraient de revoir les protocoles de traitement des risques cardio-vasculaires chez les patients stressés, en leur prescrivant par exemple des séances de sport régulières.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article