Space X : Nouveau vol pour Falcon 9, 6 mois après son crash

Par , publié le
Sciences
Une fusée Falcon9 sur le pas de tir en février 2015.

La société Space X va effectuer une nouvelle tentative de récupération du premier étage de sa fusée Falcon 9. Avec une pression supplémentaire, car son principal concurrent y est parvenu pour la première fois il y a quelques jours.

Space X, la société de transport spatial créée par le visionnaire Elon Musk, est de nouveau sur les rails vers l’espace ! 6 mois après l’explosion de sa fusée Falcon 9, la société du créateur de la marque automobile Tesla va effectuer une nouvelle mission qui lui permettra non seulement de mettre 11 satellites en orbite, mais surtout, d’effectuer une nouvelle tentative d’atterrissage en douceur du lanceur de la fusée Falcon 9.

Un exercice périlleux réussi pour la première fois par son concurrent direct il y a quelques jours.

Un décollage repoussé de 24 heures

Pour cette nouvelle mission, Falcon 9 devait décoller il y a déjà 24 heures. Échaudé par l’échec du 28 juin dernier, Space X a finalement pris la décision de reporter cette mission au 22 décembre à 2 heures 33 du matin CET. La firme d’Elon Musk prône désormais la prudence après l’explosion en vol de sa fusée après 139 secondes de vol il y a 6 mois.

L’objectif prioritaire est de mettre en orbite basse 11 satellites pour la société ORBCOMM, qui déploie en ce moment un réseau de communication Machine to Machine (M2M). Cette opération devrait se dérouler 20 minutes après le décollage de la fusée si tout se passe comme prévu. Mais quoi qu’en dise Elon Musk, tous les yeux seront tournés vers la plateforme censée récupérer le premier étage de la fusée.

Nouvelle tentative de récupération de Falcon 9

Après quelques tentatives de récupération du premier étage du lanceur Falcon 9 sur une plateforme située en mer, Space X a cette fois décidé de tenter l’opération sur la terre ferme. Si ce n’est qu’un « objectif secondaire » pour Elon Musk, toute la communauté scientifique sait que Space X joue gros dans cette histoire.

Son principal concurrent, Blue Origin (détenu en partie par Jeff Bezos le patron d’Amazon), est en effet parvenu à récupérer son lanceur le 24 novembre dernier. Cet objectif revêt une importance stratégique capitale, car il permettrait de réduire drastiquement les coûts des missions spatiales. Space X a mis une page web en ligne qui vous permettra de suivre l'opération en direct.

Crédits photos : SpaceX

Partager cet article

Pour en savoir plus