Savoie : deux morts dans un choc entre un camion-benne et une ligne électrique

Par , publié le
Faits Divers Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)
Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)

Vendredi en Savoie, un camion-benne a heurté une ligne électrique, et le choc d'avoir causé la mort du conducteur du véhicule et celle d'un autre employé.

Le drame s'est produit vendredi après-midi dans la commune de Bramans, en Haute-Maurienne (Savoie). Un camion-benne a percuté une ligne électrique, un choc ayant conduit à faire deux morts dont le conducteur du véhicule.

Il est aux alentours de 17h00 lorsque le camion-benne, qui transportait des graviers en direction d'une aire de jeu en construction, a heurté une ligne électrique de 20.000 volts. Le choc a causé un arc électrique et mis le feu au poids lourd, un arc qui aura de plus mortellement électrocuté le conducteur du camion-benne.

Électrocutions mortelles en Savoie : deux enfants sauvés

Nos confrères de France Bleu, qui rapportent l'information, ajoutent qu'un second employé qui ne se trouvait pas dans le poids lourd à ce moment-là en aurait sorti deux enfants âgés de 4 et 5 ans, respectivement le fils et la nièce de l'un de ces employés.

Si aucun des enfants n'a été sensiblement touché, même si la fillette a été hospitalisée à Grenoble pour de légères blessures, leur sauveur a cependant été électrocuté à son tour. Admis à l'hôpital d'Annecy dans un état grave, il a succombé à ses blessures dans le courant de la soirée.

Une information judiciaire bientôt ouverte

L'autopsie du corps des deux employés est prévue pour avoir lieu la semaine prochaine,  et il va également être question, pour le procureur, d'ouvrir une information judiciaire contre X pour "homicide involontaire dans le cadre du travail". En fonction de l'évolution de l'état de santé des enfants, elle pourrait de même comporter la mention "blessures involontaires".

D'après les éléments communiqués, il semblerait que la benne du camion ait été délibérément levée par le conducteur du poids lourd. En tout, 22 sapeurs-pompiers et deux hélicoptères ont été mobilisés pour porter secours aux victimes de cet apparent accident. Pour le commandant Laurent Rieu du SDIS 73, "les personnes à proximité ont eu le bon réflexe, en prodiguant immédiatement des massages cardiaques sur les personnes les plus touchées, mais le bilan est lourd".

Crédits photos : jean schweitzer/Shutterstock

Partager cet article