"Si tu savais Najat" : la lettre attribuée à Jean d'Ormesson qu'il n'a jamais écrite

Par , publié le
Culture
Jean d'Ormesson

Depuis quelques jours, une lettre attribuée à Jean d'Ormesson et s'en prenant à Najat Vallaud-Belkacem est massivement partagée sur la toile. Sauf que la missive n'a jamais été écrite par l'académicien.

Le 12 février dernier, la page Facebook "Je suis Fier D'être Français" publie une lettre signée Jean d'Ormesson, une photo du membre de l'Académie française illustrant le message. Une lettre s'ouvrant par les mots "Si tu savais Najat" et qui va s'avérer une succession d'attaques envers l'actuelle ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem.

Nos confrères du Monde rapportent notamment plusieurs expressions figurant dans la missive : "petite Najat, ministre inculte de l’éducation nationale", "inculte, haineuse et revancharde", ou encore "ton cerveau formé dans les années Mitterrand et lessivé depuis trente ans à l’eau de Javel de SOS Racisme et de Terra Nova".

d'Ormesson : une fausse lettre relayée par l'extrême droite

Des termes qu'il pouvait être difficile d'attribuer à Jean d'Ormesson, dont le caractère violemment vindicatif n'apparaît ainsi pas des plus évidents. Toujours est-il que cette lettre a été massivement partagée sur la toile, en particulier par des sympathisants d'extrême droite.

Pourtant, Le Monde a retrouvé la trace de ces propos dans un commentaire daté du 12 octobre 2016 et posté sur le site identitaire Nice Provence Info. Rédigé par un certain Jacques B., ce message est quasiment mot pour mot le même que celui prêté à Jean d'Ormesson. Cet internaute réagissait à la réaction de la ministre de l'Éducation suite à la phrase lancée par Nicolas Sarkozy sur ses ancêtres gaulois.

L'académicien certes opposé à la réforme de la ministre

On nous rappelle au passage que l'écrivain de 91 ans avait effectivement exprimé sa désapprobation de la réforme du collège de Mme Vallaud-Belkacem. En 2015, il avait signé une "Lettre ouverte au président de la République et aux 'Attila' de l'éducation". À sa lecture a posteriori, il semblait toutefois très peu probable que Jean d'Ormesson se soit ensuite livré à l'écriture d'un texte à la haine aisément décelable et ne faisant qu'assez peu dans la nuance.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus