Saint-Martin : deux interpellations après un double homicide

Par , publié le
Faits Divers Illustration. Un véhicule de la police.
Illustration. Un véhicule de la police.

Deux hommes ont été interpellés dimanche dernier après un double homicide survenu le week-end dernier dans un bar de l'île de Saint-Martin.

Un double drame s'est produit dans la nuit du samedi 1er du dimanche 2 octobre sur la partie française de l'île de Saint-Martin. Deux hommes suspectés d'avoir tué l'auteur présumé d'un premier meurtre ont été rapidement identifiés puis interpellés dimanche matin.

C'est durant une conférence de presse tenue lundi que le vice-procureur de Saint-Martin Yves Paillard a détaillé les faits. Minuit passé, trois hommes âgés entre 24 et 26 ans pénètrent dans un bar de Grand Case avec l'apparente intention d'en découdre avec un jeune homme, à qui ils reprochent ainsi d'être l'amant de la compagne de l'un d'entre eux.

Double homicide à Saint-Martin : un règlement de comptes ?

Cité par Le Figaro, le vice-procureur précise que les membres du trio étaient "très alcoolisés". Le jeune homme en question a été aperçu en train de danser avec la femme, avant qu'une rixe n'éclate. Ensuite, "le jeune homme en train de danser a sorti une arme de poing, un Glock 17, et a tiré une balle dans la tête du concubin" de la jeune femme.

Les deux comparses du concubin ont alors pris possession de l'arme en cherchant à en diriger le canon vers le premier tireur. Aucun coup ne sera cependant émis. Le duo s'en remettra finalement à des "coups de crosse" pour régler leurs comptes avec le jeune homme, le laissant pour mort.

Deux morts supplémentaires évitées

"Ils ont tenté de tuer la fille après lui avoir mis le pistolet sur la tempe. Sans que le coup ne parte non plus". Les deux hommes sont ensuite partis chez un autre jeune homme qu'ils ont accusé d'avoir permis la rencontre entre la jeune femme et son amant, avant d'essayer de le tuer, là aussi sans succès. Des échecs répétés qui pourraient s'expliquer par une absence de balles dans le chargeur.

Il était attendu que ces deux suspects soient déférés lundi soir devant le pôle criminel de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). Outre le second meurtre, ils auront également à s'expliquer sur les deux autres tentatives du même type qui ont suivi.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article