Le robot InSight partira finalement sonder Mars en mai 2018

Par , publié le
Sciences Le robot InSight, qui se posera sur Mars en 2018.
Le robot InSight, qui se posera sur Mars en 2018.

C'est le sous-sol martien auquel s'intéressera tout particulièrement la mission InSight. Elle partira en mai 2018, avec deux années de retard.

Ce mois devait être la période de lancement du robot de la Nasa, baptisé InSight, pour la planète Mars. Mais à la fin de l'année dernière, l'agence spatiale américaine annonçait qu'il devait être reporté en raison d'un problème technique causé par un instrument... français.

InSight : quel est l'objectif de cette mission ?

Contrairement au robot Curiosity, actuellement sur Mars, InSight va s'intéresser à ce qui se trouve dans le sous-sol de la planète, et pendant deux ans. Pour John Grunsfeld, en charge des programmes scientifiques de la Nasa, "la quête pour comprendre le sous-sol de Mars est un objectif des planétologues depuis des décennies, et nous sommes très heureux d'être de nouveau sur les rails pour le lancement de cette mission".

Il s'agira de tenter de comprendre comment les planètes rocheuses, pas seulement Mars mais aussi la Terre, se sont formées. Ainsi, le coeur de Mars est-il liquide ou solide ? La taille du noyau sera aussi mesurée, tout comme l'épaisseur du manteau, et jusqu'aux impacts d'objets célestes comme les météorites. InSight devrait atterrir le 26 novembre 2018.

Un instrument français est à l'origine du report du lancement

L'instrument en question est un détecteur de mouvements sismiques, qui se trouve dans un conteneur qui doit rester parfaitement hermétique. Or, une fuite avait été détectée, ce qui avait fait dire à Jean-Yves Le Gall, président du CNES en décembre dernier : "cela fait trois mois que l’on travaille sur ce problème. On pensait qu’il était réglé. En fait il s’avère qu’il ne l’est pas. Manifestement il y a une microfuite qu’on n’arrive pas à identifier".

Mais une fois le problème résolu, encore fallait-il que la fenêtre de tir soit favorable, ce qui ne sera donc pas le cas avant le 5 mai 2018. Le coût de cette mission est de 675 millions de dollars, une somme qui en cas de succès de la mission devrait paraître un peu moins lourde.

Crédits photos : Nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus