Le Projet France, nouveau micro-parti d'Arnaud Montebourg

Par , publié le
Politique Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg

Arnaud Montebourg est-il sur le chemin de la présidentielle ? Toujours est-il que l'ancien ministre de l'Economie vient de lancer un micro-parti.

C'est L'Express qui révélait l'information jeudi : Arnaud Montebourg prépare activement son retour. Le 21 mai dernier, sur son blog, il présentait Le Projet France, un "outil accessible à tous, au service de l’intelligence collective et de la citoyenneté active, qui mettra en place un dialogue d’un genre nouveau avec les citoyens".

Et selon le site de la Commission nationale des comptes de campagne et de financement de la vie politique, le Projet France est officiellement devenu un parti politique, créé le 10 juin dernier.

Sur quoi s'appuie Projet France ?

D'après la déclaration déposée en préfecture quelques jours plus tard, le but de ce nouveau parti est de "soutenir et promouvoir une action politique alternative au sein de la gauche française et ce notamment grâce à la participation des acteurs de la société civile". Mais il est un autre objectif qui intrigue plus : "Participer à des campagnes électorales et (...) soutenir des candidats aux élections, notamment à l’occasion des élections présidentielles".

Doté de ce nouvel outil, mais surtout de son association les Amis d'Arnaud Montebourg (créée en avril dernier), l'ancien ministre de l'Economie peut désormais lever des fonds en vue de la prochaine échéance électorale.

Son projet (et sa candidature ?) présenté le 21 août prochain

S'il ne fait guère de doute que le chantre du Made in France revient aux affaires nationales, le suspense subsiste dans le choix du moment pour se déclarer candidat à la primaire à gauche. Et il se pourrait bien que cette échéance ait lieu le 21 août prochain. Ce jour, à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), se tiendra la 44ème Fête de la Rose dont il n'est autre que l'invité d'honneur.

Il a déjà indiqué qu'il y présenterait son projet. L'occasion également de se rappeler au bon souvenir des militants de gauche ?

Crédits photos : © Pascal Potier (Visual Press Agency) pour Public Sénat/Phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus