Produits frais : Les consommateurs français prennent souvent des risques

Par , publié le
Santé
Viande étiquetée

Selon un sondage Opinion Way, les Français sont nombreux à adopter des comportements à risques en matière de produits frais, souvent par manque d’informations.

Les produits frais sont de plus en plus populaires auprès des Français. Depuis 5 ans, 34 % des consommateurs en achètent en effet davantage.

Mais dans de nombreux cas, certaines règles d’hygiènes élémentaires ne seraient pas respectées, faisant prendre des risques pour la santé de celles et ceux qui les transgressent.

Des règles d’hygiènes bafouées

Ce constat alarmant a été dressé par l’institut OpinionWay pour Bizerba (spécialiste dans le pesage, la coupe et l’étiquetage de produits frais) dans l’étude intitulée « Produits frais : les Français face aux risques alimentaires ».

Selon cette enquête, 26 % des Français seraient déjà tombés malades après avoir consommé des produits frais.

25 % des consommateurs interrogés seraient tombés malades à la suite d’une transgression des règles d’hygiène élémentaire. 73 % des personnes sondées ont avoué avoir déjà consommé des aliments périmés et 64 % ont déjà décidé de congeler un produit frais le jour de sa date limite de consommation.

Un manque d’information

Ces pratiques à risque s’expliquent souvent par le manque d’information dont bénéficient les consommateurs sur les bonnes pratiques d’hygiène en matière de produits frais. Ainsi, 46 % des personnes interrogées affirment qu’elles manquent d’informations sur la période de consommation des produits frais. 63 % ne savent pas s’ils peuvent consommer un produit ayant changé de texture, d’aspect ou de couleur et 57 % ne savent pas quels produits frais se conservent mieux hors du réfrigérateur. 50 % doutent des dates limite de consommation indiquées sur les produits et 46 % ont déjà jeté un produit frais juste après l’achat.

Pour éviter ce type de gaspillage, les personnes interrogées souhaiteraient la mise en place de systèmes d’information plus clairs. 48 % des Français seraient pour un système de scan des produits frais ou à la pose d’une puce intelligente placée sur les emballages.

Crédits photos : Volodymyr Krasyuk / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus