Primaire de la droite : Sarkozy candidat imminent selon Jacob

Par , publié le
Politique Christian Jacob sur Europe 1 le lundi 22 août 2016
Christian Jacob sur Europe 1 le lundi 22 août 2016

Lundi, le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale Christian Jacob a appelé à la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite, en s'attendant toutefois à ce que celui-ci se prononce positivement dans les prochaines heures.

La primaire de la droite et du centre se tiendra dans maintenant quelques mois. Le rendez-vous se veut d'importance puisque allant permettre de sortir un candidat appelé à affronter, entre autres, la gauche lors de la présidentielle de 2017.

Participant pressenti mais pas encore confirmé à la première élection de novembre, l'ancien chef de l'État désormais leader des Républicains (LR) Nicolas Sarkozy. Sa fenêtre de manœuvre se réduit de plus en plus alors que, pour prétendre à être candidat à la primaire, il se doit de quitter la direction de son parti avant le 25 août prochain.

Jacob "appelle à la candidature" de Sarkozy

Pour le président du groupe LR à l'Assemblée nationale Christian Jacob, qui s'exprimait lundi sur le sujet au micro d'Europe 1, il ne fait que très peu de doutes quant à l'officialisation de la candidature de Nicolas Sarkozy au scrutin de fin d'année.

"Moi, j'appelle à sa candidature de mes vœux, et je pense que mes vœux seront exaucés disons, allez, dans les soixante-douze heures qui viennent." Interpellé par Jean-Pierre Elkabbach sur le fait que Christian Jacob apporte son soutien à un candidat non déclaré, son interlocuteur a répété qu'il "appelle à sa candidature [NDLR : de Nicolas Sarkozy]" et qu'il le soutiendra "dès qu'il le sera [NDLR : candidat]".

"Les Français ont envie d'arrêter l'amateurisme de ce quinquennat"

Le député de Seine-et-Marne estime ainsi que l'ex-exécutif possède nombre de qualités pour être de nouveau élu à la tête du pays : "S'il y a un sujet qui fait l'unanimité en France aujourd'hui, c'est bien que les Français ont envie d'arrêter l'amateurisme de ce quinquennat, du quinquennat de François Hollande. Et je considère aujourd'hui que Nicolas Sarkozy a à la fois l'expérience, le tempérament, le sang-froid, et la capacité à décider et aussi l'énergie pour être le président de la République et donc pour être candidat et gagner les primaires".

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus