Poids : la génération Y a plus de mal à garder la ligne que ses aînés

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. Une femme mesurant son tour de taille.
Photo d'illustration. Une femme mesurant son tour de taille.

A conditions égales de régime et d'activité physique, une étude canadienne affirme qu'il est plus difficile de garder la ligne à l'heure actuelle qu'il y a 20 ou 30 ans.

L'étude n'est pas encore parue dans la revue Obesity Research & Clinical Practice, mais les grandes conclusions de cette étude canadienne ont déjà été dévoilées. D'après les scientifiques, à régime équivalent et activités physiques comparables, il est plus dur pour les moins de 35 ans actuels de perdre du poids que les pour les baby-boomers au même âge. D'où vient ce problème pour la génération Y ?

Poids : l'IMC comparé massivement

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l'UNiversité York de Toronto, à l'Ouest du pays, ont scruté les habitudes alimentaires de quelque 36.400 adultes américains sur la période 1971-2008, mais aussi l'activité physique de 14.400 autres entre 1988 et 2006. Ainsi, lors de cette dernière année, ils se sont aperçus qu'un adulte affichait en moyenne un Indice de masse corporelle (IMC) supérieur de 2,3 points à un de 1988.

Ruth Brown, l'un des auteure principaux, précise : "Nous avons constaté que les gens qui suivent le même régime pesaient 10% de plus en 2008 qu'en 1971, et 5% de plus en pratiquant la même quantité d'activité physique". Ainsi, et c'est le Pr Jennifer Kuk qui le résume, "si vous avez 40 ans aujourd’hui, vous devez manger moins et faire plus de sport pour rester mince que si vous aviez 40 ans en 1971".

Manger moins, faire plus de sport

D'où viennent les difficultés de cette génération à perdre du poids par rapport à leurs ainés ? Plusieurs facteurs interviennent, et il convient de ne pas s'en tenir uniquement à l'observation du régime alimentaire et du sport : "Ce serait comme dire que votre épargne se limite à vos dépôts et vos retraits, sans prendre compte de tout ce qui affecte l’équilibre de vos compte, comme les fluctuations boursières, les frais de banque ou le taux de change", indique de façon imagée le Pr Kuk.

En fait, notre environnement a beaucoup changé depuis 40 ans : style de vie, pollution, génétique, temps pris pour le rituel du repas, sont autant de facteurs qui expliquent, comme le conclut le Pr KuK, que "garder un poids sain est plus que jamais un défi". Allez, courage.

Crédits photos : Shutterstock.Com

Partager cet article