Philippines : le typhon Melor en approche

Par , publié le
International
Image satellite d'un typhon (photo d'illustration)

Le typhon Melor, apparu au large des îles Palau, se dirige maintenant vers les Philippines, qui se trouve être le pays le plus ciblé par ces phénomènes climatiques.

Jeudi, le typhon Melor a émergé au large des îles Palau consécutivement à un réchauffement anormal de l'eau. On s'attend désormais à ce qu'il gagne en intensité durant les heures à venir. On apprend d'ailleurs que dimanche matin, cette tempête tropicale a atteint le stade de typhon de catégorie 1 (sur les 5 établies par l'échelle de Saffir-Simson).

METEO CONSULT nous indique que lundi, le typhon entrera dans la catégorie 3 avant d'atteindre les Philippines le lendemain. Il est à signaler que c'est sur l'île de Luçon où le passage de Melor apparaîtra le plus impactant, avec des vents maximum estimés à 130km/h en rafales qui lèveront une houle haute de 4 mètres au large des côtes.

Typhon Melor : arrivée aux Philippines attendue pour mardi

Les autorités philippines devraient émettre une alerte lundi pour préciser les circonstances de l'arrivée imminente du typhon Melor. Lequel est attendu pour également provoquer des pluies torrentielles. Une situation que l'on pourrait qualifier d'habituelle pour les Philippines, soit le pays le plus ciblé par les typhons.

Près de 8.000 morts après le passage du super typhon Haiyan

Chaque année, les Philippines connaissent ainsi entre 2 à 4 tempêtes tropicales, ce maximum ayant été atteint en 2013. Celui qui restera le plus intensément gravé dans les mémoires en raison de son extrême violence demeure vraisemblablement le super typhon Haiyan. En novembre 2013, ce dernier a soufflé des rafales supérieures 310 km/h et provoqué nombre d'inondations sur le nord de l'archipel. 8.000 décès auront été causés par son passage de même que la perte d'un toit pour des dizaines de milliers de personnes. Signalons aussi les propos tenus par le chef de la protection civile, Alexandre Pama, sur la nécessité de ne "pas sous-estimer le risque que représente cette tempête". Enfin, aucun ordre d'évacuation n'a, pour l'heure, été donné, ce qui pourrait cependant changer dans les prochaines heure suivant l'évolution de Melor.

Crédits photos : Vladislav Gurfinkel/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus