Philippines : 10 morts après le passage du typhon Goni

Par , publié le | modifié le
International Une image satellite diffusée par la NASA montre le super typhon Soudelor dans l'océan pacifique, le 5 août 2015
Une image satellite diffusée par la NASA montre le super typhon Soudelor dans l'océan pacifique, le 5 août 2015

Dix décès sont à déplorer dans le nord des Philippines après le passage du puissant typhon Goni, lequel a également fait trois disparus et sept blessés.

Samedi, des sources officielles ont confirmé la mort de dix personnes consécutivement au passage du typhon Goni dans le nord des Philippines. Une arrivée qui s'était traduite par des inondations et des glissements de terrain, et neuf de ces victimes se sont vues ensevelies sous la boue et des rochers, quand la dixième a subi la chute d'un arbre.

Ces mêmes sources, via l'AFP, rapportent de même trois disparus et sept blessés. Près de 13 000 personnes ont été évacuées et il a également fallu procéder à l'annulation de 13 vols. Le souffle du typhon Goni se veut ainsi particulièrement puissant, avec une force pouvant aller jusqu'à 195 km/h.

Typhon Goni : 10 morts aux Philippines, direction Taïwan

Samedi soir, ce typhon était localisé à 130 km au nord-est de l'île septentrionale de Batanes. Et même s'il est attendu qu'il atteigne Taïwan, l'agence météorologique nationale a fait savoir que le pays ne devrait pas être directement impacté par son action. Ce qui n'a cependant pas empêché des habitants d'îles isolées de plier bagage, et les îles Green et Orchid Island se sont quant à elles vidées de 1.700 touristes. On nous informe en effet malgré tout que de fortes pluies sont attendues à Taïwan, plus spécifiquement dans les régions montagneuses situées à l'est de l'État.

Peu de risques pour la Chine

L'arrivée prochaine de Goni a perturbé les trafics aérien et fluviaux, les écoles et les bureaux ont fermé leurs portes et les formes armées se tiennent prêtes à intervenir. Une prévention marquée qui a d'autant plus de sens que deux semaines auparavant, le pays avait subi le passage du typhon Soudelor. Ce dernier y aura causé de lourds dégâts matériels et humains (des morts et plusieurs centaines de blessés). La Chine, elle aussi touchée par Soudelor (21 morts), n'aurait cependant que peu de risques d'être victime du typhon Goni. Des évacuations ont tout de même eu lieu par mesure de sécurité, quand plusieurs vols étaient annulés au Japon.

Crédits photos : © NASA/AFP --

Partager cet article

Pour en savoir plus