Pfizer cède ses laits infantiles à Nestlé qui l’emporte sur Danone

Par , publié le | modifié le
Économie Siège de Pfizer

Nestlé sort grand vainqueur de la course pour la cession des laits infantiles du laboratoire pharmaceutique Pfizer. Le suisse aurait déboursé 9 milliards de dollars pour rafler la mise au français Danone et à l'américain Mead Johnson.

La société suisse l’a emporté sur ses principaux concurrents suite à une vente aux enchères a affirmé le Wall Street Journal. Pfizer et Nestlé pourraient annoncer publiquement leur accord dans le courant de la semaine prochaine, selon des sources proches du dossier, les discussions ne seraient pas bouclées.

D’après une porte parole de Pfizer contactée par la source proche du dossier, il ne s’agirait que de  » rumeurs de marché « , elle ajoute dans un communiqué   » L’exploration des alternatives stratégiques pour les activités de Santé animale et de Nutrition de Pfizer se poursuit. Nous continuons à évaluer toutes les options. Aucune décision n’a été prise à ce stade. Cependant, en ce qui concerne l’activité Santé animale, nous pensons qu’une vente est l’hypothèse la plus probable  » .
La porte-parole a également rappelé que les deux activités citées plus haut ont une  » grande valeur  » pour Pfizer. Elle affirme que le choix de la société reposera sur ce qui apportera la meilleure valeur (après impôts) aux actionnaires.
Pfizer cherche des alternatives stratégiques depuis juillet dernier pour ces deux secteurs d’activité, le groupe a pourtant refusé une cession de l’activité santé animale contre 16 milliards de dollars au suisse Novartis, une offre trop faible selon le laboratoire.

Partager cet article