Paris : une opération à cœur ouvert effectée dans le métro

Par , publié le
Faits Divers Une rame de métro à Paris.
Une rame de métro à Paris.

Mardi matin sur le quai du métro parisien, les médecins du Samu ont réalisé une opération à cœur ouvert d'un homme visiblement frappé par une crise cardiaque. Le lendemain, le patient était hors de danger.

Il s'agit probablement du premier cas de ce genre observé par les agents de la RATP. Mardi matin à Paris, une scène à la fois dramatique et insolite s'est ainsi jouée devant leurs yeux. Les faits se sont produits sur le quai du métro, à la station Duroc (XVe arrondissement de la capitale).

Il est peu après 10h00 lorsqu'un passager âgé d'une cinquantaine d'années est frappé par une apparente crise cardiaque. Et de s'effondrer sur le quai de la ligne 13 menant à Saint-Denis Université. Les pompiers de Paris arrivent sur place et prennent rapidement en charge le patient.

Opération à cœur ouvert dans le métro : le SAMU appelé en renfort

Les soldats du feu constatent cependant assez vite que l'état de santé du quinquagénaire est plus critique qu'ils ne pouvaient le penser. Ils appellent donc en urgence une équipe de médecins du SAMU, lesquels vont estimer que la situation n'est pas propice à un transport du malade. Va donc être décidé de l'opérer sur le quai du métro.

Le patient va mieux

Si tous les détails de l'opération, réalisée à cœur ouvert deux heures durant, n'ont pas été relatés par nos confrères du Parisien, qui rapportaient l'information, il nous est cependant communiqué que l'intervention chirurgicale a atteint son but.

Au lendemain de son malaise, le patient se porte en effet mieux et est désormais hors de danger. Aux dernières nouvelles, il se trouverait dans un hôpital parisien. Le trafic, perturbé pendant toute la durée de l'intervention au niveau de la station, a repris ensuite son cours normal sur la ligne 13. Ces faits rappellent ces statistiques de l'Inserm révélées l'année dernière et qui indiquaient notamment que les arrêts cardiaques observés à Paris entre 2000 et 2010 étaient plus fréquents dans les gares. S'il n'était certes pas explicitement question de métros, on parlait toutefois d'"une forte association [entre les arrêts cardiaques et] la fréquentation d'un lieu, à savoir le nombre de personnes qui y passent au cours d'une journée". Et en 2014, la ligne 13 du métro parisien apparaissait comme la cinquième la plus fréquentée avec 124 millions d'utilisateurs relevés.

Crédits photos : Viacheslav Lopatin / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus