Paris : il gare mal sa Porsche, les démineurs la font exploser

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Un véhicule de marque Porsche.
Photo d'illustration. Un véhicule de marque Porsche.

Garé sur une place réservée aux taxis, un jeune Parisien a retrouvé la Porsche Carrera S qu'il avait louée, partiellement détruite par les équipes de déminage.

Prenez une pincée de voiture de luxe, une large dose de contexte d'état d'urgence, et vous obtenez le faits divers suivant rapporté par Le Parisien. Dans la nuit de jeudi à vendredi de la semaine dernière, un PArisien de 25 ans prénommé Olivier cherche une place de parking dans l'objectif de passer la soirée en discothèque boulevard Saint-Germain.

Il finira par opter pour une place normalement réservée aux taxis, et ce n'était pas une très bonn idée.

Le coffre de la Porsche détruit

Si l'on en croit Le Parisien, le jeune homme n'étant pas en état de conduire à la fin de sa soirée est rentré à son domicile avec un VTC. C'est quelques heures plus tard que les policiers aperçoivent le bolide avec les feux de détresse allumé, et le trouvent suspect. Et c'est vers midi que les démineurs font sauter le coffre de la voiture.

Au quotidien, Oliver raconte sa mésaventure : "Je n’aurais pas dû garer la voiture à cet emplacement". Pourtant, il semblerait que les vérifications d'identité aient été effectuées par les autorités avant que les démineurs ne passent à l'action.

Le jeune homme n'en restera pas là

Il poursuit : "avant de procéder aux opérations de déminage, les policiers ont mené l’enquête, et m’ont même téléphoné après avoir contacté la société de leasing auprès de laquelle je l’avais louée. Je leur ai expliqué la situation, je me suis excusé, et je leur ai dit que je me rendais immédiatement sur place pour récupérer la voiture. Manifestement, ils n’en ont pas tenu compte puisque à mon arrivée, le coffre était déjà explosé !".

Pour l'heure, Olivier a indiqué qu'il avait fait appel à un avocat pour "demander réparation (...) j’attends toujours qu’on m’explique en quoi mon véhicule était suspect".

Crédits photos : Pixabay.com / CC0 Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus