Paris : échange de défunte, la mauvaise femme incinérée

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Paris : échange de défunte, la mauvaise femme incinérée

C'est une erreur très rare, mais qui risque de couter cher à celui qui l'a commise. Les corps de deux femmes ont été échangés et c'est la mauvaise personne qui a été incinérée.

Pour l’instant, les services ne savent pas vraiment quand a eu lieu l’échange de corps. D’après Anne Costa, directrice adjointe des hôpitaux universitaires de Paris : « une famille est venue à la présentation des corps, c’est probablement à cette occasion qu’il y a eu une inversion des corps dans la chambre mortuaire ». Lors de la première crémation, la famille n’était pas présente, et c’est seulement au moment de brûler le deuxième corps que l’on s’est aperçu de l’erreur.

Normalement, il y a une procédure de contrôle avant la crémation, mais celle-ci aurait été mal faite, même si le service de crémation soutient que tout s’est déroulé selon les règles. C’est ce point qui sera examiné lors de l’enquête qui a été ouverte au parquet de Paris. De plus, une requête a été déposée par maitre Labonnelie, l’avocate de l’entreprise de pompes funèbre chargée de la crémation, afin d’établir les responsabilités des différents services incriminés.

Pour les deux familles, il s’agit d’une situation assez dramatique, comme le souligne maitre Labonnelie « le deuil est impossible quand on n’a pas le bon corps ». Pour l’instant, aucune des familles n’a annoncé vouloir porter plainte.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Paris : échange de défunte, la mauvaise femme incinérée sur 24Matins.fr