Paris : Un avocat poignarde l’amant de sa femme avant de se rendre aux policiers

Par , publié le
Faits Divers
Illustration. Un véhicule de la police.

Un avocat a tué à coup de couteau l’amant de sa femme, à Paris, dans la nuit de mercredi à jeudi. L’auteur des faits aurait fait preuve d'un cynisme glaçant après son geste.

La manière dont le meurtrier a réagi après son crime fait froid dans le dos. Dans la nuit de mercredi à jeudi dans le IIe arrondissement de Paris, un avocat a poignardé mortellement l’amant de sa femme. Selon les informations de nos confrères du journal Le Parisien, ce dernier se serait adressé à sa victime pour lui dire « C’est un crime passionnel. Cela se défend très bien au tribunal ! » au moment de porter le coup fatal.

Il tue l’amant de sa femme

Les faits se sont déroulés peu avant une heure du matin rue Rameau à côté du théâtre du Palais Royal. L’avocat, en instance de séparation avec sa compagne, rentre chez lui alors qu’il était censé dormir autre part.

Il se rend compte que sa femme n’est pas seule et s’arme d’un couteau. Le meurtrier fait alors irruption dans la chambre et poignarde l’amant de sa compagne au thorax avant de lancer sa déclaration lapidaire à sa victime et de quitter l’appartement.

Le meurtrier erre dans la rue

Les policiers et les secours sont appelés sur les lieux, mais ne pourront rien faire pour sauver la victime. Au même moment, les forces de l’ordre sont appelées, car un homme couvert de sang erre dans la rue Saint-Anne, juste à l’angle de l’immeuble où s’est déroulé le crime.

L’avocat est vite retrouvé et présente alors une pièce d’identité aux policiers tout en avouant le meurtre. La compagne du meurtrier indiquera aux enquêteurs avoir tenté de s’interposer, mais elle n’a rien pu faire pour empêcher le drame. Le meurtrier présumé a été transféré à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police. L’enquête a été confiée au 1er district de police judiciaire (DPJ).

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus