Pakistan : près de 200 morts suite à une canicule

Par , publié le | modifié le
International
Pakistan

Ce serait près de 200 personnes qui seraient décédées depuis samedi au Pakistan suite à l'arrivée d'une forte vague de chaleur. Avec 45 degrés, l'état d'urgence a été décrété dans une province et dans les hôpitaux.

La nouvelle a été communiquée dimanche par le secrétaire à la Santé de la province Saeed Mangnejo : la canicule ayant récemment frappé le Pakistan a fait au moins 122 morts depuis samedi. La vague de chaleur a ciblé, nous dit-on, la capitale de Karachi (114 décès) ainsi que trois autres districts de la province de Sindh, au sud (8).

Samedi, le mercure avait atteint 45° à Karachi, le record de 47° remontant à juin 1979. L'état d'urgence a été décrété par le gouvernement de la province de Sindh et ce dans tous les hôpitaux. Les équipes médicales ont, par conséquent, vu leurs congés être annulés.

Canicule au Pakistan : plus de 100 décès à l'hôpital public de Jinnah

Plus de 100 personnes sont décédées à l'hôpital public de Jinnah, selon les dires du chef des urgences de l'établissement, le docteur Seemin Jamali : "Toutes sont mortes d'un arrêt cardiaque." La canicule a également eu pour néfaste effet de provoquer des coupures d'électricité, Romandie.com avec AFP rapportant ainsi que ces coupures ont perturbé le système d'adduction d'eau.

Des coupures d'électricité intolérables pour le Premier ministre

Un système à l'utilité majeure pour les 20 millions d'habitants de la ville puisque, d'après le service public, gérant leur approvisionnement en eau. Un responsable du cabinet du Premier ministre Nawaz Sharif indique que ce dernier a prévenu les compagnies d'électricité : il ne laissera pas passer davantage de coupures de courant, en particulier dans cette période de Ramadan ayant débuté jeudi dernier.

Crédits photos : morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus