"Mom, I'm fine" : un compte Instagram pour rassurer la mère d'un globe-trotter

Par , publié le
Insolite Jonathan Quiñonez et son message "Mom, I'm fine"
Jonathan Quiñonez et son message "Mom, I'm fine"

Un globe-trotter bruxellois a eu l'idée d'ouvrir un compte Instragram dans lequel il rassure sa mère par des clichés où il lui assure "aller bien".

Le 1er avril dernier, Jonathan Kubben Quiñonez étrennait un compte Instagram présenté comme suit : "Quel que soit votre âge, si vous avez une maman latine et une passion pour l'aventure, il va vous falloir trouver une manière de lui dire que vous allez bien. Voici la mienne".

Ce Bruxellois d'origine mexicaine publie ainsi régulièrement sur la plate-forme des clichés de lui dans différentes localités et situations : le cigare au bord des lèvres à Cuba, en galante compagnie sur une plage de Cancún, immergé dans la Mer de Caraïbes ou encore, plus récemment, aux côtés d'un faon dans le Jaguar Rescue Center du Costa Rica. Avec à chaque fois le message affiché "Mom, I'm fine" (Maman, je vais bien).

Instagram : il partage sa découverte du monde à sa mère

Pour la petite histoire, avant de parcourir une partie du monde, Jonathan était mannequin et consultant. Si la première activité n'entrait pas vraiment en conflit avec sa soif d'aventures, la seconde apparaissait plus contraignante à ce niveau. Dans un vraisemblable but de jouir d'une totale liberté, Jonathan aura quitté cette double casquette pour s'enrichir différemment.

Trying to get a picture with Bambi's Mom #momimfine #happiness #animal #travel #travelgram #jaguarrescuecenter

Une vidéo publiée par Jonathan Kubben Quiñonez (@momimfine) le

L'idée venue de restrictions cubaines

La télévision belge apporte quelques précisions à cette histoire. Le périple de Jonathan n'est par exemple pas destiné à durer éternellement, le Bruxellois allant sillonner l'Amérique latine durant environ un an. Quant à l'idée de rassurer sa mère par des messages photographiques, elle lui est venue de ses difficultés à communiquer par le net à Cuba de par les restrictions opérées par le régime en place.

Si l'on imagine sa mère fort ravie d'être autant considérée par son globe-trotter de fils, cette attention constante est également saluée par nombre d'internautes. Avec ainsi seulement 25 publications à l'heure où sont rédigée ces lignes, le compte Instagram de Jonathan est désormais suivi par plus de 50.000 abonnés.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article