Une molécule tueuse de mélanomes découverte par des chercheurs niçois

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. Des grains de beauté.
Photo d'illustration. Des grains de beauté.

C'est une découverte majeure que celle de scientifiques niçois dans le traitement du mélanome, ce cancer de la peau au potentiel dévastateur.

Ils sont biologistes et chimistes, et font partie de deux équipes qui, à Nice, viennent de mettre au point une molécule tueuse de mélanomes. Ce cancer de la peau concerne une forte minorité de ces derniers, mais peut tuer 8 personnes sur 10 qui en sont atteintes.

Mélanome : une molécule redoutable

les équipes de Stéphane Rocchi (du Centre méditerranéen de médecine moléculaire) et de Rachid Benhida (de l'Institut de Chimie de Nice) ont modifié des molécules déjà porteuses de propriétés anti-cancéreuses, les molécules TZB. Modifiées, elles s'appellent HA15 et deviennent le pire ennemi des cellules cancéreuses tout en préservant les cellules saines.

Que se passe-t-il ? Attention, terme aussi savant que simple à comprendre : le mélanome subit un "stress du réticulum endoplamisque"; en d'autres termes il s'auto-détruit.

Une découverte qui doit (presque) rien au hasard

A l'instar de nombre de grandes découvertes scientifiques, celle-ci vient presque du hasard total. En effet, c'est en se penchant sur un traitement contre le diabète que les chercheurs ont découvert ces molécules. Au départ, les TZB ont été observées dans le diabète de type 2, augmentant la sensibilité des cellules à l'insuline. Dans un communiqué, Stéphane Rocchi explique : "Si nous voulions l'utiliser contre le cancer, il fallait pouvoir éliminer cette activité pro-insuline. C'est ainsi que nous avons commencé à modifier sa structure".
Si les recherches ont dans un premier temps été menées sur des souris, la voie est désormais ouverte à un essai clinique.

Quoi qu'il en soit, c'est une découverte emplie de promesses pour le développement d'un traitement efficace contre une maladie dont l'incidence double tous les 10 ans. Et le résultat de ces travaux tombe parfaitement bien : jeudi, en France était organisée une journée de dépistage gratuit du cancer de la peau.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus