Mexique : une fusillade entre des cartels fait 10 morts

Par , publié le | modifié le
International Des policiers mexicains sur les lieux de la tuerie près de Monterrey,le 20 juin 2015 au Mexique ou 10 personnes sont mortes
Des policiers mexicains sur les lieux de la tuerie près de Monterrey,le 20 juin 2015 au Mexique ou 10 personnes sont mortes

Vendredi, dans le nord du Mexique, des hommes armés ont ouvert le feu dans un entrepôt de bière, faisant 10 morts. D'après la police, la piste d'un règlement de comptes entre cartels semble être celle privilégiée.

Les autorités locales font état d'un bilan de dix morts après une fusillade survenue vendredi soir non loin de Monterrey, au Mexique. Javier Flores, procureur de l’État du Nuevo León dont les propos sont rapportés par dh.be avec AFP, a déclaré que deux hommes armés à bord de deux véhicules ont ouvert le feu dans un entrepôt de bière.

M. Flores a précisé que sept personnes ont péri durant l'attaque, les trois autres ayant succombé à leurs blessures après leur admission à l'hôpital. En ajoutant que plusieurs victimes de cette fusillade sont apparues nues ou partiellement dénudées.

Fusillade au Mexique : la piste d'un règlement de comptes

La piste d'un règlement de comptes entre bandes rivales semble être celle privilégiée par les enquêteurs. On apprend de même que sept kilos de marijuana ont été retrouvés sur les lieux, lesquels sont présentés comme une zone où d'anciens membres du cartel des Zetas organiseraient leur trafic de drogue.

Trafic de drogue : l'État de Nuevo León théâtre d'affrontements

Le chef de ce cartel, Omar Trevino surnommé "Z-42", a au passage été arrêté au mois de mars dans la banlieue de Monterrey. Son groupe est soupçonné d'être à l'origine de l'incendie ayant dévoré le casino de Monterrey en 2010, un drame qui aura coûté la vie à 52 personnes. La popularité du procureur Flores (au surnom évocateur,"El Bronco", soit "La Grande Gueule) provient d'ailleurs de sa lutte contre le cartel des Zetas, initiée au temps où il était encore maire de la ville de Garcia.

L'État du Nuevo León, situé à la frontière avec les États-Unis, est connu pour être le lieu de violents combats entre cartels cherchant à s'approprier celles que l'on appelle "les routes de la drogue".

Crédits photos : © AFP Julio Cesar Aguilar

Partager cet article

Pour en savoir plus