Metz : pronostic vital engagé pour deux agents municipaux électrisés en intervention

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)
Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)

Appelés à intervenir dans une école maternelle de Metz pour y constater les dégâts d'une inondation, deux agents municipaux y ont subi un choc électrique. Leur pronostic vital est désormais engagé.

L'incident est survenu tôt ce mardi matin dans l'école maternelle Le Pré Vert située dans la ville de Metz. Il est aux environs de 7h30 lorsque les pompiers sont alertés d'un accident s'étant produit au sein de l'établissement scolaire. Sont alors appelés à se rendre sur place deux agents municipaux, le concierge de l'école et un électricien.

Sur les lieux, comme le rapportent nos confrères de L'essentiel, les agents découvrent une importante fuite d'eau localisée au sous-sol de l'école. Dans leur démarche de constater les dégâts causés par l'inondation, les deux hommes se rendent à la chaufferie, remplie d'eau jusqu'à près d'un mètre au-dessus du sol.

Inondation à Metz : des agents en arrêt cardiorespiratoire

Il semblerait alors que les agents aient subi une décharge électrique au contact de l'eau. Suite à ce choc, une vingtaine de sapeurs-pompiers se sont mobilisés pour venir en aide aux victimes. On apprend de même que les secours nautiques du SDIS (service départemental d'intervention et de secours) de Moselle étaient eux aussi présents, de même que la police technique et scientifique.

Se sont également rendus à l'école des élus de la ville et le cabinet du maire (PS) Dominique Gros. Les agents municipaux, nous dit-on, sont aux dernières nouvelles en arrêt cardiorespiratoire et leur pronostic vital est désormais engagé. Dans le milieu de la matinée, au moins l'une des victimes a été évacuée vers Nancy.

Pas de cours pour les élèves de l'école maternelle

Conséquence du double-incident pour les élèves de l'école maternelle, leurs cours de la matinée ont été supprimés et il n'apparaît pas encore certain que ces enfants pourront retrouver leurs classes dans l'après-midi ou même demain. Ceux inscrits au périscolaire ont toutefois pu bénéficier d'une prise en charge par le personnel pédagogique. Précisons enfin qu'une enquête a été ouverte pour établir les causes exactes du drame.

Crédits photos : jean schweitzer/Shutterstock

Partager cet article