Mer de Chine : Pékin déploie des missiles sur Woody Island

Par , publié le
International Xi Jinping, président de la République Populaire de Chine
Xi Jinping, président de la République Populaire de Chine

La chaîne Fox News révèle que le régime de Pékin a déployé, en près de deux semaines, deux batteries de huit lanceurs en mer de Chine. L'information, depuis confirmée, va ainsi contre l'appel des États-Unis à notamment cesser la militarisation de la région.

C'est d'abord un doute plus ou moins prononcé qui a pu s'installer chez les téléspectateurs de la chaîne Fox News, celle-ci ayant en effet révélé que Pékin a récemment déployé des missiles en mer de Chine. Et au doute a succédé une conviction pratiquement totale après la confirmation de l'information par des officiels américains et taïwanais.

Plus précisément, le régime chinois a dégainé deux batteries de huit lanceurs sur Woody Island (ou Yongxing Island), une île située dans l’archipel des Paracels et occupée par la Chine depuis 1956, ce qui n'empêche pas Taïwan et le Vietnam de se la disputer depuis un certain nombre d'années.

Woody Island : la Chine installe deux batteries de huit lanceurs

Des clichés d'Image Sat International semblent indiquer que les installations ont démarré le 3 février dernier pour se conclure le 14 du même mois. Nos confrères de Libération rapportent que les équipements constitueraient un système chinois de défense aérienne de type Hongqi-9. Ces lanceurs seraient capables d'atteindre, nous dit-on, un avion civil ou militaire, un navire ou bien un autre missile à la condition que ces cibles se situent dans un rayon de 200 kilomètres.

Barack Obama appelait mardi à la fin "de la militarisation des îles disputées" en mer de Chine

Cette révélation survient quasiment en même temps que la fin d'un discours de Barack Obama prononcé mardi à Palm Springs (Californie), à l'occasion d'un sommet des dirigeants de l’Asie du sud-est sur la sécurité maritime. La coïncidence se veut pour ainsi dire malheureuse puisque le président américain y évoquait une avancée des discussions sur le sujet des îles contestées en mer de Chine : "Nous avons discuté de la nécessité de mesures tangibles pour faire baisser les tensions en mer de Chine du Sud". M.Obama avait également appelé à "l’arrêt de nouvelles revendications, de nouvelles constructions et de la militarisation des îles disputées".

Crédits photos : Flickr

Partager cet article

Pour en savoir plus