Marseille : Un policier renversé lors d'un contrôle routier

Par , publié le
Faits Divers
Des policiers à Marseille, le 8 novembre 2016

Un policier a été blessé par une voiture folle qui tentait d’échapper à un contrôle. Son collègue a ouvert le feu sans parvenir à stopper les fuyards.

Une nouvelle fois, un policier a échappé de peu au pire lors d’un contrôle routier. Alors qu’il effectuait un contrôle dans une cité des quartiers nord de Marseille, un automobiliste lui a foncé délibérément dessus pour échapper aux forces de l’ordre. Le conducteur est toujours activement recherché à l’heure où nous écrivons ces lignes.

La victime hospitalisée

Selon nos confrères de France-Bleu Provence, les faits se sont déroulés aujourd’hui dans la cité Felix Pyat située dans le 3e arrondissement de Marseille. Les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) ont essayé de procéder au contrôle d’un véhicule qui venait vers eux et au bord duquel se trouvaient deux personnes.

Le conducteur du véhicule en question aurait alors délibérément foncé sur le policier. Le fonctionnaire sera percuté par le véhicule.

Un policier ouvre le feu

Alors que la voiture folle continue sa course et tente de prendre la fuite, un collègue du policier renversé ouvre le feu en direction du véhicule sans parvenir à le stopper. Les individus ont donc pris la fuite et on ne sait pas si le policier qui s’est servi de son arme a touché le véhicule ou non.

Le policier renversé a été transporté à l’hôpital et fort heureusement, ne souffre que de blessures superficielles au genou et à l’épaule. Il est déjà sorti de l’hôpital et peu s’estimer heureux de ne pas avoir été plus sérieusement touché.

Une enquête pour « violence volontaire avec arme par destination sur personne dépositaire de l’autorité publique » a été ouverte et des recherches sont en cours pour retrouver le véhicule et ses occupants.

Il y a quelques jours, un policier de Bar-le-Duc avait été blessé dans des conditions similaires.

Crédits photos : © AFP/Archives ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Partager cet article

Pour en savoir plus