Le maire de Cannes interdit le port du Burkini sur ses plage

Par , publié le
France Cannes Plages

David Lisnard, maire LR de Cannes (Alpes-Maritimes), a pris le 28 juillet un arrêté municipal interdisant le port du burkini sur les plages de la ville.

Nous vous parlions il y a peu de l’interdiction des gros sacs cet été sur les plages de la ville de Cannes en vertu de l’état d’urgence, cette fois, c’est une mesure qui devrait faire bien plus polémique qu’a prise David Lisnard, le maire de la Ville.

Dans un communiqué publié jeudi, la municipalité a en effet indiqué sa volonté d’interdire le port du burkini sur les plages de ville.

Pas de Burkini sur les plages de Cannes

L’arrêté municipal pris par David Lisnard interdit le port « d’une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse alors que la France et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d’actes terroristes ».

L’article 1 précise  de son côté que "l'accès aux plages et à la baignade sur la commune de Cannes sont interdits (...) jusqu'au 31 août, à toute personne n'ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité respectant les règles d'hygiène et de sécurité des baignades."

Début de polémique

Bien entendu, la mesure ne pouvait pas rester sans réponse, notamment des associations religieuses. Sur Twitter, Feiza Ben Mohamed (@FeizaK), porte-parole de la Fédération des musulmans du Sud, n'a pas manqué de rappeler le caractère discriminatoire de la mesure en la poussant à l'extrême et surtout, remet en cause sa légalité. La loi française interdit le port du voile intégral dans l’espace public. En revanche rien n’interdit le port de signes religieux dans l’espace public or, le Burkini ne peut pas être considéré comme tel puisqu'il ne couvre pas le visage.

Dans ses récentes communications, la mairie de Cannes cible expressément le Burkini, notamment Thierry Migoule, directeur général des services de la ville de Cannes qui parle de"tenues ostentatoires qui font référence à une allégeance à des mouvements terroristes qui nous font la guerre" dans des déclaration reprises par le Huffington Post.

Le Burkini a déjà été au coeur d'une polémique cet été alors qu'une "journée burkini" avait été organisé dans un parc aquatique près de Marseille, une journée finalement annulée.

Crédits photos : Florian Pépellin/ Wikimedia Commons

Partager cet article

Pour en savoir plus