Lorient : intoxication au chlore gazeux dans un centre aquatique

Par , publié le
Faits Divers Des enfants jouant des une piscine
Des enfants jouant des une piscine

Jeudi matin à Lorient, quelque 60 personnes ont été intoxiquées au chlore gazeux après une fuite survenue au centre aquatique du Moustoir.

Les faits se sont produits jeudi matin au centre aquatique du Moustoir, à Lorient. Quelque 60 personnes y ont ainsi été intoxiqués au chlore gazeux après que l'agent désinfectant s'est possiblement évaporé au niveau de la pataugeoire, un bassin d'une profondeur réduite majoritairement adopté par de jeunes enfants.

Il est par conséquent assez logique que ces enfants représentent une grande partie des victimes : 37 élèves d'une classe primaire ont donc été intoxiqués ainsi qu'une quinzaine d'employés de l'établissement, onze adultes accompagnateurs et quatre maîtres-nageurs.

Intoxication au chlore gazeux à Lorient : 37 enfants concernés

Nos confrères de Ouest-France rapportent que plusieurs de ces personnes ont éprouvé des difficultés respiratoires et connu des toussotements et des vomissements. Et d'ajouter que ces victimes ont reçu des soins dans les vestiaires de la piscine et été soumises, à l'intérieur de deux tentes, à l'examen de trois médecins du SMUR (service mobile d'urgence et de réanimation) et des pompiers. La préfecture a fait savoir que l'état de santé des six personnes transportées à l'hôpital du Scorff pour des examens approfondis n'inspire désormais aucune inquiétude particulière. Et de préciser que "compte tenu des observations, aucun impliqué n’a nécessité une hospitalisation en urgence".

Pas d'inquiétude pour les personnes transportées à l'hôpital

Les élèves, dont six étaient susceptibles d'être hospitalisés en milieu de journée, ont quant à eux pu bénéficier sur place de la présence des services de l'éducation nationale. En tout et par le déclenchement du plan Novi ORSEC, ce sont six médecins du SDIS (service départemental d'incendie et de secours)/SMUR et 55 pompiers qui ont été mobilisés dans cette intervention, incluant une dizaine de véhicules de centres de secours venus de Plescop, Languidic, Hennebont, Ploemeur, Lorient et Quimperlé. Un périmètre de sécurité de 100 mètres a enfin été délimité autour du centre aquatique et ce dernier devrait demeurer fermé jusqu'à nouvel ordre.

Crédits photos : Morguefile

Partager cet article

Pour en savoir plus