"L'Idéal" : pas une suite de "99 francs" selon Gaspard Proust

Par , publié le
Cinéma Audrey Fleurot et Gaspard Proust dans "L'idéal"
Audrey Fleurot et Gaspard Proust dans "L'idéal"

En confirmant que "L'Idéal" n'est pas une suite de "99 francs", le nouvel interprète d'Octave Parango Gaspard Proust déclare dans le même temps qu'il n'aurait probablement pas accepté le rôle dans le cas contraire.

C'est en ce mercredi 15 juin 2016 que sort L'Idéal dans les salles obscures, l'adaptation cinématographique du roman de Frédéric Beigbeder Au secours pardon publié en 2007. C'est d'ailleurs l'écrivain qui assure la réalisation de L'Idéal, dont le personnage principal se trouve être une nouvelle fois Octave Parango.

Un personnage que Jean Dujardin avait incarné dans 99 francs (2007), autre adaptation du roman éponyme de Frédéric Beigbeder paru en 2000. Auprès de TF1, le réalisateur de L'idéal explique que le premier interprète d'Octave l'a surpris dans le bon sens : "Au départ, j'ai eu peur lorsque Jan Kounen [NDLR : réalisateur de '99 francs'] m'a parlé de Jean Dujardin. Je ne le connaissais pas, il sortait de 'Brice de Nice' et je me demandais ce qu'il venait faire ici. J'avais évidemment tort. Il a rendu Octave super arrogant, séduisant, marrant. Quand on relit le roman 99 francs, on réalise qu'il n'a pas grand-chose à voir avec le film. De la même façon que 'L'Idéal' n'a plus grand-chose à voir avec Au secours, pardon."

Proust n'aurait pas forcément accepté de jouer dans un "99 francs 2"

Et dans un entretien accordé à nos confrères belge de 7sur7, Gaspard Proust, qui joue à l'écran le nouvel Octave Parango, affirme que L'Idéal n'apparaît pas comme une suite de 99 francs à ses yeux. On ne l'aurait d'ailleurs probablement pas vu dans le film si tel avait été le cas :

"Non, ce n'est pas une suite. Il s'appelle Octave mais il n'y a pas de pont entre le premier et le deuxième film, en tout cas à mes yeux. Si ça avait été le cas, je n'aurais pas accepté je pense. Je me suis enlevé beaucoup de pression en me disant ça. Jean Dujardin s'était appuyé sur Frédéric Beigbeder pour son personnage dans '99 francs', je ne voulais pas emprunter ce chemin-là. Jean Dujardin voulait vraiment reproduire Frédéric et c'était la réalité parce que Frédéric travaillait dans une agence de pub à l'époque. Mais il n'a jamais travaillé en tant que 'scout' en Russie. Dans 'L'Idéal', on est dans la vie rêvée de Frédéric."

Octave Parango dans "L'Idéal" : "c'est l'ennui en or massif"

Malgré tout, quand on lui demande son opinion sur le personnage qu'il porte, Gaspard Proust ne se fait pratiquement pas de cadeau : "C'est creux, c'est vide. Dans sa vie, heureusement qu'il y a du caviar et des jets privés sinon il n'y a vraiment rien. C'est l'ennui en or massif. Il n'est que dans l'affichage, dans la superficialité la plus totale."

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus