Les complexes physiques, un problème pour un grand nombre de Français

Par , publié le
Société Illustration. Les complexes physiques.
Illustration. Les complexes physiques.

Un sondage révèle qu'une majorité de Français restent complexés par leur corps. Et il est une partie de celui-ci qui remporte la palme...

Le site de rencontres Meetic a commandé à l'institut Yougov un sondage concernant la perception qu'ont les Français de leur corps. Les résultats révèlent que pour un grand nombre d'entre nous, les complexes physiques ont encore de beaux jours devant eux.

Le ventre, partie du corps mal-aimée

Pour mener à bien ce sondage, l'institut a interrogé en ligne 1.016 personnes représentatives de la population adulte. De manière générale, ce sont près de 7 Français sur 10 (67%) qui affirment ne pas aimer tout ou partie de leur corps. Et cela ne concerne pas que les femmes, même si ces dernières sont plus aisément en proie au doute quant à leur silhouette générale.

Dans le détail, la partie du corps la moins bien assumée est le ventre, pour 39% des personnes interrogées. Suivent, non loin, les poignées d'amour (31%), et le nez pour près d'1 Français sur 2. Les cuisses ? Pas loin d'1 Française sur 3 ne les assume pas, pour seulement 4% des hommes. Dès lors, quelle solution est adoptée par les complexés ? 50% d'entre eux confessent cacher ce qu'ils estiment être des imperfections au quotidien, un taux qui atteint 72% des femmes, et plus particulièrement avant un rendez-vous amoureux.

Les réseaux sociaux, lieux privilégiés pour masquer ses complexes

Si l'on trompe l'autre pour un premier rendez-vous, on peut aussi le faire sur les réseaux sociaux. Ainsi, un quart des Français seulement indique avoir mis en ligne une photo ne cachant rien de leurs défauts, et une proportion encore moindre (14%) l'assume complètement. Et sur le site de rencontre, on peut lire que "Près d’un tiers des 25-34 ans (30%) interrogés déclarent changer leur photo de profil pour se montrer sous un meilleur jour si un rendez-vous amoureux se profile".

Mais tout espoir n'est pas perdu, car plus de la moitié des Français ayant répondu au questionnaire jugent qu'assumer leurs imperfections "est un signe de confiance en soi".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article