Le courrier de Xavier Dupont de Ligonnès serait un faux

Par , publié le
Actualité
Photo fournie le 23 avril 2011 de Xavier Dupont de Ligonnès, le principal suspect du quintuple assassinat commis le 21 avril 2011 à Nantes

La lettre du 11 juillet signée Xavier Dupont de Ligonnès a été soumise à des analyses graphologiques et de recherches d'empreintes digitales pour l’authentifier.

Vendredi dernier, une journaliste de l'AFP de Nantes avant rendu public une photographie avec une mention inscrite au verso : "Je suis encore vivant. De là jusqu'à cette heure". Elle a été datée le 11 juillet 2015 à Nantes et signée par un présumé Xavier Dupont de Ligonnès.

Des analyses graphologiques et d'ADN ont été demandées afin de déterminer la véracité et l'authenticité de ce courrier. Il était important de faire la lumière sur cette affaire de courrier, pour savoir si c'était effectivement le principal suspect des meurtres d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses 4 enfants qui avait rédigé cette lettre.

Le courrier n'est vraisemblablement pas écrit par le vrai Xavier Dupont de Ligonnès

Les résultats partiels des analyses sont tombés. Selon une source policière, il y a "très peu de probabilités" que l'auteur de ce courrier soit véritablement Xavier Dupont de Ligonnès.

Toujours selon la source policière, cette photo "n'était pas une nouveauté". Ce n'est pas un cliché inédit de la famille Dupont de Ligonnès. Pour cause, la photo a été utilisée lors d'une marche blanche à la mémoire de la famille assassinée.

Xavier Dupont de Ligonnès a été vu pour la dernière fois le 15 avril 2011, quittant un hôtel à Roquebrune-sur-Argens dans le Var. Il portait sur le dos un étui qui peut contenir la carabine qui a servi à tuer la famille. Depuis ce jour, plus aucune trace ni signe de vie de ce père de famille, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

Crédits photos : © AFP/Archives -

Partager cet article

Pour en savoir plus