Lacanau : la scientologie tentait de recruter lors d'une compétition de surf

Par , publié le | modifié le
France Photo d'illustration. Un surfeur
Photo d'illustration. Un surfeur

Sous couvert de prévention contre la drogue, des membres de l'Eglise de scientologie s'étaient incrustés dans une compétition de surf à Lacanau.

Non à la drogue, oui à la vie, tel est le nom de l'association qui avait été autorisée à promouvoir ses activités de prévention lors d'une compétition de surf à Lacanau (Gironde). Mais les véritables intentions de ses membres étaient toutes autres, et les organisateurs de la manifestation sportive les ont démasqués.

Quand la Scientologie avance masquée

Ce n'est pas n'importe quelle compétition de surf que l'Eglise de scientologie a réussi à infiltrer, puisque le Lacanau Pro est la plus vieille du genre en Europe. Vêtus d'un t-shirt bleu turquoise, les membres de l'association étaient en charge de distribution de tracts informatifs, mais prenaient aussi les coordonnées du public présent. C'est alors que l'organisation est informée par plusieurs personnes de l'étrangeté du discours qui leur est fait.

L'un des organisateurs affirme alors, parlant de la secte : "Ils faisaient du prosélytisme. On a été dupés, trompés".

L'association exclue du Lacanau Pro

Dimanche, les membres de Non à la drogue, oui à la vie étaient exclus après avoir été démasqués. Pierre Braun, en charge de la communication de la commune girondine, ne décolère pas : "On leur avait donné un accord de principe pour utiliser la voie publique pour sensibiliser aux dangers de la drogue mais malgré les précautions d'usage nous nous sommes aperçus qu'ils avançaient masqués".

Outre-Atlantique, l'Eglise de scientologie a pignon sur rue et est considérée comme une religion à part entière. Mais en France, pour la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), elle est bien une secte dangereuse.

Crédits photos : trubavin/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus