Un CV pour intégrer la Nasa ? C'est ici

Par , publié le | modifié le
Sciences Un futur astronaute ?
Un futur astronaute ?

L'agence spatiale américaine lance une campagne de recrutement en vue de ses prochaines missions lunaires et martiennes. Il "suffit", au départ, d'être citoyen des Etats-Unis et d'être titulaire d'une licence au minimum.

A priori, si vous avez posé les yeux sur ces lignes, cette campagne de recrutement de la Nasa ne vous concerne pas. Car pour faire partie de leur future équipe d'astronautes, il vous faut être de nationalité américaine. Mais aussi, et c'est déjà beaucoup plus probable, d'être ingénieur, médecin, ou encore pilote.

Si ces critères sont réunis, vous pouvez postuler entre la mi-décembre et la mi-février 2016.

Pour les futurs astronautes, objectif conquête de Mars

Charles Boden, grand Manitou de l'agence spatiale américaine, annonce la couleur : "Ce prochain groupe d’explorateurs américains de l’espace nous aidera à atteindre l’objectif de poser des humains sur la Planète Rouge. Ceux qui seront sélectionnés voleront sur des vaisseaux américains lancés depuis le sol des Etats-Unis, feront des avancées essentielles dans la science et la recherche à bord de la Station spatiale internationale et aideront à repousser les limites de la technologie dans l’espace lointain". La pression est mise, les objectifs sont vertigineux. Mais avec le sourire, comme vous pouvez le constater dans cette vidéo.

Outre le pré-requis consistant à être citoyen des Etats-Unis, les candidats devront également posséder une licence (au minimum) en biologie, ingénierie, physique ou mathématiques. En outre, 3 années d'expérience professionnelle scientifique et 1.000 heures de vol si le candidat est un pilote à la base, sont demandées.

Nasa : un effectif trop petit pour les nombreuses missions

Si l'agence spatiale est aussi demandeuse de nouveaux talents, c'est qu'un nombre impressionnant de vols habités va être mis sur pied. Les prochaines recrues voleront sur l'ISS, avec des avions privés, mais aussi sur Orion. Ce dernier vaisseau permettra, pour la première fois depuis le programme lunaire Apollo, d'embarquer des hommes en-dehors de notre orbite.

Depuis que la Nasa a été crée, quelque 300 astronautes l'ont rejointe. A l'heure actuelle, les membres actifs sont au nombre de 47, alors que ce nombre atteignait 149 au tournant du siècle. Autant dire que le recrutement qui prendra fin à la mi-2017 avec l'annonce des candidats retenus est capitale pour préparer les prochaines conquêtes humaines.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus