La date du paiement de la taxe d’habitation repoussée d'une semaine

Par , publié le | modifié le
France Le calcul des impôts
Le calcul des impôts

Un délai d’une semaine a été accordé aux contribuables pour le paiement de la taxe d’habitation et de la contribution à l'audiovisuel public. La date limite est désormais fixée au 23 novembre.

Les attentats du 13 novembre auront des répercussions sur de nombreuses composantes de l’État français et même les plus inattendues.

La Direction Générale des Finances publiques vient d’annoncer qu’un délai supplémentaire allait être accordé aux contribuables pour s’acquitter de leur taxe d’habitation. La date limite de paiement est repoussée d’une semaine et les Français auront donc jusqu’au 23 novembre pour payer.

Date butoir repoussée pour la taxe d’habitation

Alors que ce lundi 16 novembre marquait le dernier jour pour payer sa taxe d’habitation en 2015, les attaques terroristes perpétrées à Paris ont probablement forcé Bercy à repousser d’une semaine cette date butoir.

Les autorités veulent certainement limiter les risques liés à l’affût de contribuables dans les centres des impôts. La Direction Générale des Finances publiques explique sa décision dans un communiqué publié sur le site Impots.gouv.fr. "Les personnes qui envisageaient de se rendre aux guichets des finances publiques, par exemple pour demander des délais de paiement, n'ont donc pas à le faire dans l'immédiat".

Pas de précision sur le paiement en ligne

Le communiqué ne précise pas si les personnes qui choisissent le paiement en ligne, et qui ont donc normalement jusqu’au 21 novembre pour payer, auront elles aussi un délai d’une semaine supplémentaire. Dans le doute, nous ne pouvons que vous conseiller de payer à la date prévue du 21 novembre.

Précisons également que cette mesure ne concerne pas les contribuables qui ont choisi le paiement via mensualisation ni les personnes qui ont déjà donné un ordre de paiement par virement de la taxe d’habitation. Ce délai supplémentaire est également accordé aux personnes redevables de l’impôt foncier.

Crédits photos : Andrey_Popov/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus