Kosovo: Hashim Thaçi élu président à l'issue d'un scrutin houleux

Par , publié le
International
Hashim Thaçi, nouveau président du Kosovo

Hashim Thaçi a été élu vendredi président du Kosovo à l'issue d'une journée marquée par de fortes tensions dans la rue et dans l'hémicycle.

Le ministre des Affaires étrangères et ancien Premier ministre du Kosovo Hashim Thaçi a été élu vendredi président du Kosovo. Le scrutin ne s'est pas passé sans heurts, des affrontements ont eu lieu dans la rue et l'opposition a tenté d’empêcher le vote dans l'hémicycle.

Une élection sous tension

Hashim Thaçi a été élu président du Kosovo malgré la grogne de l'opposition. Durant le scrutin l'opposition a lancé du gaz lacrymogène dans l'hémicycle pour tenter d'empêcher le vote, mais après une interruption de séance, le vote a pu reprendre. Au Kosovo, les citoyens ne votent pas directement pour leur président, c'est l'Assemblée qui s'en charge. Dans la rue également les opposants ont enchaîné les manifestations, ils ont essayé de bloquer les activités à l'Assemblée et ont créé un camp proche de la Chambre occupé par des milliers de manifestants.

Après son élection, Thaçi a déclaré : "Je serai au service de tous les citoyens, indépendamment de leur appartenance ethnique, afin de construire un nouveau Kosovo, un Kosovo européen". Le nouveau président a également précisé qu'il souhaitait renforcer les relations entre le Kosovo et les États-Unis.

Hashim Thaçi, un président au passé trouble

Hashim Thaçi est né le 24 avril 1968 à Srbica au Kosovo. Alors qu'il étudiait la philosophie et l'histoire à l'université il rejoint le Mouvement populaire du Kosovo (LPK), puis intègre l'Armée de libération du Kosovo (UÇK) avant d'en devenir le chef de l'aile politique. Il lutte activement pour un Kosovo indépendant. Il rejoint ensuite en 1993 la diaspora albanaise en Suisse puis s'autoproclame Premier ministre du gouvernement provisoire du Kosovo. Il dirige ensuite le Parti démocratique du Kosovo (PDK) avant d'être élu Premier ministre du 9 janvier 2008 au 9 décembre 2014, ministre des Affaires étrangères du 9 décembre 2014 au 26 février 2016 et enfin président du Kosovo le 26 février 2016.

Hashim Thaçi est soupçonné d'avoir un passé criminel chargé, il a été accusé d'avoir financé les activités de l'UCK en s'adonnant au trafic de cocaïne et d’héroïne. Il a également été impliqué dans une sombre affaire de trafic d'organes prélevés sur des prisonniers serbes qui étaient emprisonnés dans des camps par l'organisation baptisée Groupe de Drenica.

Partager cet article

Pour en savoir plus