Kiefer Sutherland a été "énormément contrarié" par l'instrumentalisation de Jack Bauer

Par , publié le | modifié le
Télévision Kiefer Sutherland dans la série "Designated Survivor"
Kiefer Sutherland dans la série "Designated Survivor"

Dans "Designated Survivor" qui fait ses débuts aujourd'hui sur Netflix, Kiefer Sutherland incarne un président a priori bien éloigné du personnage de Jack Bauer qu'il interprétait dans "24 heures chrono".

Deux ans après s'être retiré de la peau de l'agent Jack Bauer dans 24 heures chrono, Kiefer Sutherland embarque aujourd'hui à bord de Designated Survivor, une nouvelle série dans laquelle il incarne le président des États-Unis Tom Kirkman, précipitamment nommé suite à un attentat ayant coûté la vie à quasiment tout le gouvernement américain.

Interrogé par Télérama.fr sur son personnage ne nourrissant aucune ambition politique, le comédien britanno-canadien estime qu'une partie du public est dans l'erreur en y voyant là le scénario idéal pour les États-Unis : "Si vous lisez les commentaires sur la série, vous trouverez une foule de téléspectateurs qui pensent que ce serait ce qui pourrait arriver de mieux à notre pays. À tort. Ce serait sans doute une catastrophe ! Ces gens-là expriment sans doute leur frustration face au manque de flexibilité effrayant du paysage politique américain. Ce système est bâti sur la notion de compromis, et tout est fait entre le Sénat et le Congrès pour que les choses avancent le plus lentement possible – les pères fondateurs voulaient éviter tout changement dramatique."

"Jack Bauer n'était pas politisé" selon Kiefer Sutherland

Dans un parallèle établi entre son personnage de Jack Bauer et son ministre social-démocrate de grand-père dans les années 60, Kiefer Sutherland en profite pour déplorer que l'agent vedette de 24 heures chrono ait fait l'objet d'une récupération politique : "Jack Bauer n'était pas politisé, mais il a été instrumentalisé par la droite américaine, ce qui m'a énormément contrarié – malgré les coups de fils de Ted Kennedy, qui m'expliquait qu'il regardait 24 Heures chrono avec sa famille, et de Bill Clinton, qui était fan de la série. Mon grand-père a joué un rôle déterminant dans ma vie. Enfant, je passais tous mes étés avec lui, et j'en profitais pour le regarder travailler au parlement.

[...] Cette honnêteté, cette simplicité, j'essaye de la donner à mon personnage, Tom Kirkman, dans Designated Survivor. Avec cette nuance majeure : Kirkman n'a pas choisi son poste, il a été contraint par les événements…"

"Designated Survivor" : un héros qui "n'a pas de flingue"

Et quand on lui demande s'il voit des points communs entre les personnes qu'il interprète dans 24 heures chrono et Designated Survivor, l'acteur dresse une courte liste : "Il n'a pas de flingue (rire). Ils servent tous deux leur pays, et sont prêts à se jeter dans un combat perdu d'avance. Au-delà de ça, ce sont deux héros très éloignés l'un de l'autre…"

Designated Survivor est accessible depuis ce dimanche sur Netflix.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus