Si les JO 2024 ont lieu à Paris, voici les chiffres des retombées économiques

Par , publié le
Économie Le drapeau olympique.
Le drapeau olympique.

Pour les porteurs de la candidature de Paris à l'organisation des JO 2024 à Paris, un tel événement est présenté comme économiquement viable.

Ils en sont persuadés, les promoteurs de la candidature de Paris aux JO de 2024 : si la capitale est française venait à être choisie, ce ne sont pas moins de 10,7 milliards d'euros de retombées économiques et 250.000 emplois pérennes qui sont attendus, selon le scénario le plus optimiste.

Une étude présentée par le GIP Paris 24

C'est le Groupement d'intérêt public (GIP) Paris 24 qui a présenté son étude à l'occasion de la tenue du congrès des maires de France. Elle a été réalisée par le centre d'économie et de droit du sport (CDES) de Limoges. Il a élaboré 3 différents scénarios plus ou moins optimistes : "bas", "central", et "haut". Les collaborateurs de Jean-Jacques Gouguet, directeur scientifique des études économiques de l'organisme, estiment ces retombées dans une fourchette de 5,3 milliards à 10,7 milliards d’euros sur une période allant de 2017 à 2034.

Quant aux dépenses, liées à l'organisation d'un tel événement, un récent rapport publié en février 2015 estimait à 6 milliards d’euros leur montant global, soit un chiffre comparable au scénario "bas" des retombées prévues.

Le détail de l'impact économique

Ces retombées ont été ventilées en trois volets :

  • l'impact touristique : il représenterait 3,5 milliards d'euros. Des sommes qui seraient comptabilisées d'abord et en toute logique l'année de l'événement. Puis, dans les années suivantes,
  • l'impact lié à la construction : ici, entre 1 et 1,8 milliard d'euros sont attendus. Cette faible part parmi les retombées a pour origine le fait, entre autres, que la modernisation du réseau francilien de transports est prévue et prise en compte dans le budget du Grand Paris, et ne chargera pas celui de l'organisation des JO,
  • enfin, l'impact de l'organisation que nous avons évoqué plus haut avec un précédent rapport (6 milliards pour rappel). Ici, le CDES l'évalue entre 2,9 et 5, 4 milliards d'euros, sachant que le Comité international olympique glisse dans cette enveloppe 2 milliards d'euros au titre de ville hôte.
Crédits photos : Ververidis Vasilis / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus