Japon : le gouvernement lance un concours original de design de toilettes

Par , publié le | modifié le
Insolite Des toilettes publiques (photo d'illustration)
Des toilettes publiques (photo d'illustration)

Le gouvernement japonais est sur le point de lancer un concours national de design de toilettes, lequel s'achèvera à la fin du mois de juin. Les toilettes sont, selon le premier ministre japonais, une condition pour améliorer la condition des femmes.

Il s'agit vraisemblablement là d'une première. Le gouvernement du Japon s'apprête ainsi à lancer, au niveau national, un concours de design de toilettes. Ce dernier est un fruit de la politique du Premier ministre Shinzo Abe quant à la promotion des femmes. Selon un rapport gouvernemental pesant pas moins de 144 pages, les toilettes sont en effet la condition sine qua non d'une amélioration de la condition de la femme au Japon.

Il y a peu, Haruko Arimura, ministre chargée de la Promotion des femmes, déclarait d'ailleurs sur le sujet : "J'espère que les efforts déployés par le Japon pour concevoir les meilleures toilettes au monde se diffuseront partout ailleurs." La réception par Tokyo, en 2020, des Jeux olympiques et paralympiques n'est également pas étrangère à la tenue de cette compétition.

Concours de design de toilettes : le Japon veut promouvoir les femmes

Nos confrères de L'Obs avec AFP précisent cependant que le concours ne vise pas uniquement les toilettes réservées à la gente féminine. Les designs présentés par les participants seront jugés selon cinq critères, décidés par un représentant de l'Association japonaise des toilettes : la sécurité, la propreté, le confort, la durabilité ainsi que l'innovation.

Vers des sanitaires peu coûteux et écologiques ?

Ce représentant fera partie du jury composé de sept experts, incluant de même des architectes. Les participants de la compétition sont invités à se montrer innovants quant à la conception de toilettes simples d'utilisation pour les personnes handicapées et les étrangers. Il leur est également demandé de songer aux pays en proie à des catastrophes naturelles, et ainsi d'imaginer des sanitaires peu coûteux et écologiques. Le concours se conclura à la fin du mois et Mme Arimura annoncera en septembre prochain le nom des gagnants. On ignore cependant si des récompenses spécifiques, outre des claquements de mains, attendent ces derniers.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus